Messi.fr : La web de Leo Lionel Messi

Lionel Leo Messi Videos Photos Fotos Lionel Messi Foro en espanol Forum en français wallappers leo messi lionel messi vs chelsea numero 19 30 10 18 Messi la web pub fc barelona argentina avatars messi su web site blog
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Interviews des joueurs et du staff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mokhtarinho
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 2095
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Interviews des joueurs et du staff   Mar 10 Mai - 16:09

Ronaldinho revient sur le match contre Valence, à commencer par son but :

"Ca à été un but très important pour l'équipe, c'est pourquoi je suis heureux. En outre j'ai aussi donné une passe décisive et nous rentrons avec les 3 points, je suis satisfais."

En entrant plus en détail sur son jeu Ronnie affirme que: "je me suis beaucoup entraîner sur ce type de frappe et cela prouve aujourd'hui que mes entraînement commencent à porté leur fruits".

Comme ces compagnons, Ronnie ne considère pas que la liga est gagné mais il admet que "nous sommes plus tranquilles que jamais qu'on y est presque et que nous dépendons que de nous mêmes".
Finalement Ronnie n'a pas non plus de préférences sur les circonstances de la victoire finale (défaite du Real ou victoire du Barça....), "pour moi ça ne change pas beaucoup de quelle manière nous serons champions, le plus important est de continuer à prendre les 3 pts, respecter nos adversaires et jouer à nôtre manière".
Source : Sport.es


Dernière édition par le Jeu 22 Sep - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
Mokhtarinho
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 2095
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 12 Mai - 14:37

"La pression n'est jamais passée par nôtre vestiaire"

Voici un long extrait de la conférence de presse qu'à donné Ronnie ce mercredi.

Comment vivez-vous cette semaine? Vois-tu quelque chose de différent dans la manière de travailler en tenant compte du fait que vous pouvez être champions samedi ou dimanche?
"Nous travaillons de la même manière que d'habitude, peut être avec plus d'intensité car nous savons qu'il manque très peu de chose pour gagner la liga, c'est pourquoi nous travaillons fort pour être au top à la fin de la semaine".

Comment voudrais-tu gagner la liga ce week-end?, avec une défaite du Real Madrid ou avec une victoire du Barça?
"je ne sais pas si on gagnera la liga dès ce week-end mais ce que je sais c'est que je veux la gagner le plus tôt possible tout en respectant nos adversaires".

Dans les vestiaires, parlez-vous déja de féstivité en cas de titre?
"Dans les vestiaires personne ne parle de féstivité, nous parlons seulement de la manière dont nous devons jouer. Nous sommes très heureux pour le moment du jeu que nous avons offert face à une grande équipe comme Valence."

Tu à décidé de venir à Barcelone pour gagner des titres, tu va bientôt certainement gagner la liga, est-ce que tu atteints les objectifs que tu t'est fixé pour le moment?
"Sans doute. Je suis venu ici pour marquer une époque, qu'on se souvienne de moi comme d'un joueur qui à gagné beaucoup de titres. Je suis sur le point de gagner mon premier titre et je veux continuer sur cette lancée".

Après avoir vu l'accueil que les supporters vous ont réservés à l'aéroport de Barcelone après la victoire à Valence comment vois-tu l'ambiance après le titre de champion d'espagne?
"Je prefère ne pas y penser, pour l'instant je me concentre sur le prochain match, le reste viendra naturellement. Certains joueurs qui ont gagné des titres ici mon déja affirmés que les festivités sont impressionantes."

Quelle comparaison peux-tu faire entre ta première saison avec le Barça et cette saison?

"Cette année à été un peu différente, j'ai donné plus de passes décisives et j'ai marqué moins de buts. Malgré cela mes objectifs sont atteints, se qualifié pour la ligue des champions dès la première année et lutter pour un titre l'année suivante".

Laquelle des 2 saisons à été la plus difficile pour toi?
"La première, j'ai du m'acclimater et m'adapter, bien que les choses se soient très bien passées. Durant cette 2ème année les gens savent déja jusqu'où je peux aller et nous commençons à gagner, cela donne toujours d'avantage de tranquillité."

Le fait que le Real gagne tous ces matchs en cette fin de saison donne-t-il d'avantage de mérite au Barça pour le titre?
"Nous n'avons jamais ressentit de pression, la seule préoccupation c'était par rapport à notre jeu.
Mais la pression n'est jamais passée par nôtre vestiaire."

Sais-tu que Maradona est actuellement en Espagne? Il n'a pas hésiter à dire que tu est le meilleur joueur du monde, qu'est-ce que tu ressents quand tu entends ce genre de compliment venant d'un tel joueur?
"Ecouter une éloge, ca fait toujours du bien, mais encore plus quand cela vient d'un joueur comme Maradona. Tout ceci me motive pour travailler et encore m'améliorer. Ca me ferait plaisir de pouvoir parler un peu de nouveau avec lui."


Source : www.FCBarcelona.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Sam 16 Juil - 17:16

Interview de Santi Ezquerro
Le deuxième transfert du Barça 2005-06 est là. Santi Ezquerro est arrivé jeudi 16 à Barcelone rempli d’illusion et convaincu qu’il débute une nouvelle étape au bon moment.

Santi Ezquerro se trouve déjà à Barcelone et ce vendredi il sera présenté comme nouveau joueur du Barça pour la saison prochaine. L’attaquant de Calahorra a parlé avec fcbarcelona.com et a clairement inidiqué qu’il venait avec beaucoup d’illusion et prêt pour affronter ce défi comme blaugrana.

Que représente pour Santi Ezquerro signer au Barça ?
Au niveau sportif, le fait de signer avec la plus grande équipe du monde est très important. C’est aussi un très beau défi.

A quel moment as-tu décidé d’accepter l’offre du F.C.Barcelona ? Pourquoi l’as-tu acceptée ?
Ca me faisait vraiment plaisirs de venir au Barça. J’ai 28 ans, je pense que c’était le bon moment pour faire ce grand saut. C’est une chance unique dans la vie. Vu de l’extérieur, j’ai toujours constaté que ce club était différent des autres. Maintenant, j’ai la chance de le vivre de l’intérieur. J’espère en profiter.

L’offre du Barça est arrivée au moment où tu as atteint ta maturité comme footballeur ?
C’est le moment parfait. C’était maintenant ou jamais. Appartenir au Barça est un orgueil et j’arrive avec grande illusion.

A quel poste jouera Santi Ezquerro si on tient compte de la compétence présente au sein de l’équipe championne de la Liga?
J’ai toujours joué comme attaquant ou, pour être plus précis, comme deuxième attaquant jusqu’au jour où je suis arrivé à l’Athletic de Bilbao. Cela fait désormais 7 ans que je joue à des postes différents. Là où j’ai joué le plus de match c’est sur la bande de gauche quoi que également sur la bande de droite et au centre. Je me sens à l’aise à tous ces postes.

As-tu parlé avec Rijkaard ? Comment le définirais-tu ?
Oui, un jour j’ai parlé avec lui. Il m’a toujours fait bonne impression avec ses déclarations et la manière dont il s’exprime. Quand j’ai parlé avec lui cela s’est confirmé. Désormais j’ai l’opportunité de parler plus souvent avec lui.

Quelle peut être ta contribution à l’équipe ?
S’il faut parler de mes vertus, je préfère que les autres s’en charge. Moi j’ai joué comme latéral, milieu. Malgré cela j’ai une moyenne de 7 à 10 buts par saison. Les bonnes choses n’arrivent qu’en travaillant. Moi j’arrive avec une énorme envie de travailler.

Qu’est ce qui t’a le plus surpris du Barça cette saison ?
Cela fait 10 ans que je suis joueur professionnel. Le Barça de cette saison –aussi bien à San Mamés qu’au Camp Nou- a été l’équipe la plus difficile à battre. L’esprit d’équipe qu’ils transmettent, le travail collectif, le sacrifice et l’envie de gagner peu d’équipe l’ont.

Santi Ezquerro a une grande expérience en première division et a souvent joué sur le terrain du Barça. Qu’est ce que tu mettrais en évidence du public du Camp Nou ?
Pouvoir jouer tous les 15 jours devant 100.000 spectateurs est une chose merveilleuse pour n’importe quel sportif. Pour moi ce sera une expérience inédite. Ca me motive.

Quels objectifs individuels et collectifs te fixes-tu avec le Barça ?
Cette année le Barça a gagné la Liga et j’espère qu’à partir de maintenant les titres continueront de défiler. C’est aussi un des aspects qui m’ont poussé à venir. J’espère y parvenir.

Source : www.FCBarcelona.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Sam 16 Juil - 17:17

Interview de Samuel Eto'o par France Football

Eto'o:"A Barcelone, je peux rêver du Ballon d'Or"

Profitant d'un match de sélection contre la Lybie, Samuel Eto'o s'est offert un véritable bain de foule au Cameroun, sous les yeux du président du Barça, Joan Laporta, qui avait fait le voyage pour paragrapher la prolongation de son contrat jusqu'en 2010. L'attaquant camerounais veut maintenant relever de nouveaux Défis.

"Samuel, vous voici donc barcelonais juqu'en 2010.
Si ça ne dépendait que de moi, j'aurais signé volontiers jusqu'en 2015 ! J'avais dit à mes conseillers que mon objectif était de rester au Barça. Je n'avais aucune envie de partir ailleurs.

Pourtant, les offres ne manquaient pas !C'est vrai, et notamment de Chelsea, qui avait mis le paquet. Mais je dis toujours que l'argent n'est pas le plus important. Moi, je voulais rester à Barcelone. Et je ne me voyais pas annonçant à ma femme que nous allions déménager à Londres. Elle aurait fait une tête ! Elle ne voudrait pas vivre là-bas. Nous sommes très bien à Barcelone.

Encore fallait-il trouver un accord...
Oui, mais je ne peux que contaster que les dirigeants barcelonais ont tenu parole. J'étais arrivé au club l'année dernière à des conditions inférieures à celles du marché. Nous étions convenus de revoir tout ça à l'issue de la première saison, et ils ont fait ce qu'il fallait pour que je bénéficie d'un contrat en accord avec ce que j'apporte au club.

Quels sont vos objectifs maintenant que le contrat est signé ?
Je me suis fixé 3 objectifs pour la saison prochaine: remporter la Liga et la Ligue des Champions et conduire le Cameroun au Mondial 2006.

Et sur un plan personnel? Le titre de pichichi, autrement dit de meilleur buteur de la Liga, que Forlan vous a soufflé lors de la dernière journée de la saison ?
Les titres individuels passent parès les succès collectifs. Cela dit, il est vrai que la seule ombre de la saison a été de rater ce titre et, surtout, le Soulier d'Or européen. Mais peu importe, après tout. C'est le genre de chose qui me motive encore davantage pour la saison prochaine.

Une saison où vous risquez pourtant de rater quelques journées pour cause de Coupe d'Afrique des nations, non ?
C'est vrai. Mais j'ai déjàà parlé avec les dirigeants et le staff technique camerounais pour voir si je peux éviter d'être sélectionné pour la CAN, qui doit se dérouler en Egypte. Nous verrons ce qu'ils en pensent.

Le fait de cotoyer autant de stars ne pèsent pas un peu sur l'ambiance ?
Pas du tout. Il n'y a aucune rivalité entre nous. Vous savez, un de mes rêves est de remporter le Ballon d'Or, d'être le deuxième joueur africain après Weah à y parvenir. Et je suis persuadé que c'est en restant à Barcelone, avec tous mes coéquipiers, que j'ai une chance de le réaliser."

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Sam 16 Juil - 17:18

Giuly: ''la prochaine saison est un tournant dans ma carrière''
Ludovic Giuly, le footballeur international français du FC Barcelone, champion d'Espagne, se trouvait samedi à Monaco pour "La Bande à Lilian", association qu'il parraine depuis plusieurs années et qui s'est fixée pour mission de venir en aide aux familles dont un membre est autiste...

Le milieu offensif droit a animé une après-midi consacrée à une collecte de fonds et à une tombola dont les gagnants se sont vus remettre, entre autres, des maillots de joueurs de football professionnels recueillis par l'ex joueur monégasque. A l'issue de cette manifestation, il a accepté de répondre aux questions de l'Associated Press:

Pourquoi soutenez-vous 'La bande à Lilian'?

Je m'investis à 200% aux côtés de 'La bande à Lilian' en apportant à la fois ma touche personnelle et ma notoriété pour convaincre certaines collectivités locales de faciliter certaines situations. Cette association me tient particulièrement à coeur par ce que je suis très sensible et très ému par la situation de ces jeunes autistes et leur famille.

La saison avec Barcelone a-t-elle été extraordinaire?

J'ai vécu un truc impressionnant, très fort, auquel je ne m'attendais pas. Etre champion et vivre ce que j'ai vécu avec mon équipe et toute la ville, c'est unique au monde. Le plus fort, c'est de jouer devant 98.000 spectateurs au stade, à Barcelone, à chaque fois, et sentir toute une ville autour de son équipe qui veut que sa formation soit tout en haut. Je peux vous dire que ça porte."

Plusieurs Français sont passés par Barcelone, aucun n'a réussi sauf vous, pourquoi?

Je n'ai pas d'explication. La seule certitude, c'est que tout est différent, l'entraîneur, l'équipe, les joueurs. Moi, j'ai toujours dit que si je partais à l'étranger, c'est parce que j'étais prêt, sans changer, en étant moi-même. J'ai été bien accueilli, je me suis bien intégré et j'ai hâte de repartir sur une deuxième saison. On sera attendu au tournant, ce sera dur, mais je suis impatient d'y être avec un titre à défendre, une Ligue des Champions en ligne de mire et la qualification avec la France pour la Coupe du Monde... Ce sera une grosse saison pour tout le monde. D'ailleurs, même si la reprise pour moi est fixé le 18 juillet, je débute avec un préparateur physique dés lundi prochain. Je crois que cette saison est un tournant important pour ma carrière".

Dès septembre, il y a deux grosses échéances avec les Bleus?

En Irlande et en Suisse, nous auront deux matches cruciaux. Il faudra faire le plein et, entre guillemets, jouer notre vie sur ces rencontres pour nous qualifier.

La France et l'Espagne sont en concurrence pour l'organisation des JO 2012, votre préférence va à qui?

A la France évidement, vous rigolez ou quoi? Mon coeur bat pour la France et pour notre pays, ce serait extraordinaire d'organiser cette compétition. Je croise les doigts.

Source : Yahoo Sports
Traduit par le FCBClan

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Sam 16 Juil - 17:19

Laporta : ''Nous avons une équipe pour des années''
Le plus haut dirigeant du Barça a confiance en l'équipe qui a gagné la Liga et aux incorporations de Ezquerro et Van Bommel...

Joan Laporta, président du Barça, a profité d'un temps mort dans l'agenda chargé de son voyage institutionnel en Bosnie-Herzégovine pour faire un bilan de tout ce qui concerne l'actualité du FC Barcelone...

Est-il possible que le Barça recruter Baptista ?
Ce n'est pas prévu. Nous avons une équipe formée et ce que nous voulons prétendons et d'affronter la saison prochaine avec les mêmes joueurs de la saison passée en plus des renforts de Van Bommel et Ezquerro. La volonté des techniciens est de maintenir le groupe de joueurs qui l'année dernière ont gagné la Liga. Nous voulons que ce bloc continue et il n'y a pas d'autre incorporation de prévu.

Il est rare de voir le Barça commencer une saison avec seulement deux recrues ?
Je ne suis pas du même avis. Cela signifie qu'on a fait du bon travail et que nous disposons de l'effectif configuré depuis juin, c'est un motif d'éloge. Il n'y a rien de prévu, mais nous devrons affronter les imprévus qui pourraient se produire...

Ce que vous nierez pas est que Baptista est dans le point de mire.
Baptista est le joueur préféré de nos techniciens. Il fait partie de ces joueurs qui dans un futur pourrait venir au Barça. Nous avons toujours travaillé l'option Baptista, bien que ce ne soit pas pour cette saison mais pour la suivante. Il semble que Seville est disposé à le mettre sur le marché mais nous voulons nous maintenir fidèles à ce que nous avons fait et affronter la saison prochaine avec les deux nouvelles recrues. Oui, c'est vrai que Baptista nous plaît.

Henry serait la pièce parfaite pour compléter la machine ?
Henry n'est pas non plus prévu pour cette saison, ce serait toujours pour la saison prochaine. Nous savons que Arsenal n'est pas vendeur et cela complique la situation mais il existe une bonne relation avec ce club.

A quel stade se trouve la prolongation et amélioration du contrat de Ronaldinho ?
Nous sommes sur le point de trouver une formule pour que les deux parties soient d'accord. Ronaldinho a un contrat avec le Barça et le souhait des deux parties est que sa carrière se finisse au Barça.

Vous comprenez les critiques concernant les contrats longs ?
On a amélioré le contrat de certains joueurs. D'abord parce qu'ils le méritent et ensuite parce que le Barça peut se le permettre. Au moment de leur engagement il s'est dit que le Barça serait juste avec leur rendement. Ils ont plus de valeur que lorsqu'ils ont été recrutés et ce qu'on a fait a été de les conformiser au marché actuel. Nous connaissons l'intérêt d'autres clubs et ils auraient (dans ces clubs) le même salaire ou supérieur que celui que leur offre le Barça. Nous nous sommes mis à la hauteur au niveau des salaires et les joueurs sont satisfaits de l'effort réalisé par le club. De l'autre côté, je veux également souligner l'effort que les joueurs ont fait en évaluant très bien ce que signifie jouer au Barça et je les en remercie.

Vous aviez peur que Eto'o, Xavi ou Deco puissent s'échapper ?
Le Barça n'a pas peur. La volonté était de maintenir ce bloc. Eto'o, Xavi ou Deco sont les joueurs de référence de ce bloc comme le sont également Puyol ou Ronaldinho. Ce n'était pas de la peur, mais de la logique. Nous avons pris l'initiative et avons été justes. Les deux parties ont monstré un effort et nous sommes sûrs que ce bloc fera histoire.

Que se passe t-il avec Saviola ?
C'est un joueur pour le Barça. Il dispose de qualités extraordinaires et c'est un grand homme. Ce qu'il se passe c'est que cette saison le bloc du Barça a été gagnant et avec un Eto'o en pleine forme, un Larsson qui assure des buts et un Maxi qui selon Txiki nous offre des possibilités, Javier a peu de chances de jouer. Saviola doit être titulaire et c'est pour cela qu'on doit confirmer un départ. Il est intelligent pour savoir que ce qui l'interesse à 24 ans, c'est jouer.

C'est difficile pour le président du Barça de dire 'non' à Saviola ?
Très difficile. Je respecte l'avis des supporters mais nous devons maintenir ce bloc. Je pense que la décision de Txiki est la bonne.

Seville est interessé. Il pourrait y avoir un truc ?
Ce que nous ferons sera de respecter la décision du joueur et de défendre également les intérêts du Barça. Il y a beaucoup de clubs interessés.

www.Sport.es
Traduit par le FCBClan

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Dim 17 Juil - 15:30

mms://wmediavod.coltfrance.com/wmeurosports/eurosport/2004/09/23/Giuly_17879_3_22_3_240x180.wmv
(non téléchargeable)
Voici une vidéo-interview de Giuly au Nou Camp.
Elle est très interessante, regardez là.

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mokhtarinho
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 2095
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Dim 17 Juil - 18:32

ShqiponjaEagle a écrit:
mms://wmediavod.coltfrance.com/wmeurosports/eurosport/2004/09/23/Giuly_17879_3_22_3_240x180.wmv
(non téléchargeable)
Voici une vidéo-interview de Giuly au Nou Camp.
Elle est très interessante, regardez là.
Pas mal du tout l'interview, sympathique aussi mais bon c'est un peu ancien comme même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
Mokhtarinho
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 2095
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 22 Sep - 1:24

Quelques Interviews suite au nul du barça contre valence

Xavi:
"On a besoin d'une victoire à Seville, l'équipe a fait ce qu'il faut mais on a été atteints de malchance"

Rijkaard:
"on a eu deux moments difficiles encore une fois en deuxième mi-temps mais le barça aura laissé une bonne image"
"Ce n'est pas le moment d'accuser les joueurs ni les joueurs"
"la saison précédente aussi, on a fait un nul contre valence, la liga donne des des résultats qui peuvent surprendre mais c'est le secret de la liga, rien n'est facile, ce n'est le momement ni de critiquer ni d'accuser on doit rester unis"

concernant valdès "ca a été une grande peine et aussi une grande erreur mais nous ne pouvons pas oublier coome victor nous a aidé"
concernant ronaldinho 'il a été le passeur décisive sur le but de deco, l'équipe m'a laissé une impression qui me donne confiance pour poursuivre et je suis content de la prestation de ronaldinho"

Puyol:
"L'équipe a fait ce qu'elle avait à faire, il n'y a rien à lui reprocher"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
kortman88
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3624
Age : 28
Localisation : UTT
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Ven 23 Sep - 1:39

OLEGUER A LA POUBELLE

_________________
www.messi.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Mer 9 Nov - 0:18

Giuly : "Quand on regarde le Barça, on ne s'ennuie pas !"

Ludovic Giuly était sur l’antenne de la radio RMC Info ce vendredi soir. Extraits :

L’Équipe de France

« On est toujours déçu de ne pas être appelé. Maintenant, il y a des choix, il faut les respecter et travailler avec son club : c’est le message. Il y a beaucoup de déception, mais ce n’est pas grave. Moi je veux faire la Coupe du Monde, je vais le prouver ! ».

« Il y a de très grands joueurs en France, il faut s’accrocher et ne pas baisser les bras. Il y a des choix à faire et il faut bien sûr les respecter. Cette année est décisive. En ce qui concerne Nico, il a été rappelé, mais tout le monde peut être appelé. Il faut vraiment donner le maximum avec son club pour être sélectionné ».

« Je sais ce que je fais avec Barcelone. Je sais que tout va mieux que l’an dernier, je profite de mon club. Si j’ai la chance d’être appelé en Équipe de France, je répondrai présent. Mais il ya des choix… Je suis très content d’être à Barcelone. C’est une très grande équipe européenne avec les meilleurs joueurs ».

Giuly et Messi

« Le match dernier, j’étais dans les tribunes. J’ai parlé avec le coach et comme je n’allais pas jouer, il m’a dit de me reposer dans les tribunes ».

« C’est un joueur qui est très jeune, il a 18 ans. Il a un potentiel technique exceptionnel, il va très vite avec le ballon et tout le monde m’a dit depuis le début de la saison que c’était un concurrent. Moi je ne le vois pas comme ça, c’est un collègue qui va nous aider à gagner des titres. Chacun fait ses matches, moi j’ai été mis au repos en Ligue des Champions, mais je ne me mets pas la pression. Je sais que je suis en forme en ce moment. C’est normal d’avoir beaucoup de concurrence dans une si grande équipe ».

La machine Barça est en route

« C’est vrai que l’on a eu des problèmes en début de saison. La machine ne s‘est pas mis en route comme l’année dernière. Mais on a beaucoup travaillé et beaucoup discuté. Depuis deux mois, tout va beaucoup mieux. La Ligue des Champions nous a également fait du bien, elle nous a boosté. On est vraiment bien au niveau moral ».

Le Real Madrid

« Il n’y a pas photo que nos styles sont différents. Mais il sont là et Madrid a de grands joueurs. C’est vrai qu’il y a l’absence de Zizou, et quand il n’est pas là, l’équipe va moins bien. Mais ils sont à un point de nous et ils ont des joueurs très expérimentés ».

Le style Barça

« Quand on regarde le Barça, on ne s’ennuie pas ! C’est un groupe qui veut jouer vers l’avant. Mais derrière aussi ils tiennent bien la baraque. Nous sur le terrain, on prend du plaisir, je ne peux rien demander de mieux.

L’entraînement

« Au début de la saison, Rijkaard a fait beaucoup de travail pour ouvrir le jeu, pour donner de la vitesse à l’équipe. L’année dernière, on a également fait beaucoup de tactique et maintenant tout le monde se sent à l’aise. On a une équipe jeune et il faut prouver que, l’année dernière, ce n’était pas un coup de chance. On a encore beaucoup prouver et beaucoup à gagner. Le Barça a une revanche à prendre car le palmarès mérite d’être plus rempli ».

Samuel Eto’o

Dans le journal l’Équipe, une interview où Eto’o reprochait à Giuly de ne pas lui donner assez de ballons avait fait polémique. « J’ai eu une discussion avec Etoo à propos de son interview dans l’Équipe. Il n’y a aucun problème. En fait, il n’aime pas trop le journaliste et a ironisé sur certains points, mais le journaliste a tout prit au premier degré. Il n’y a pas de soucis, on s’est expliqué et on en a rigolé ».

www.FC-Barcelone.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kortman88
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3624
Age : 28
Localisation : UTT
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Mer 9 Nov - 18:14

KosovaEagle a écrit:
Giuly et Messi

« Le match dernier, j’étais dans les tribunes. J’ai parlé avec le coach et comme je n’allais pas jouer, il m’a dit de me reposer dans les tribunes ».

« C’est un joueur qui est très jeune, il a 18 ans. Il a un potentiel technique exceptionnel, il va très vite avec le ballon et tout le monde m’a dit depuis le début de la saison que c’était un concurrent. Moi je ne le vois pas comme ça, c’est un collègue qui va nous aider à gagner des titres. Chacun fait ses matches, moi j’ai été mis au repos en Ligue des Champions, mais je ne me mets pas la pression. Je sais que je suis en forme en ce moment. C’est normal d’avoir beaucoup de concurrence dans une si grande équipe ».[/center]

Tiens donc Siffle

_________________
www.messi.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Sam 12 Nov - 17:01

"Ce sera un Clasico difficile et divertissant"



Lors d'une interview exclusive à Mundo Deportivo, Ronnie reconnait que "ce sera difficile de gagner".

"Je pense qu'une telle partie serait meilleure avec Ronaldo sur le terrain",dit le crack azulgrana.

Salon Mezzaluna de l'Emirates Palace. L'hôtel est si luxueux qu'il n'arrête pas d'en être surpris, bien que plus habitué à ce type de grandeurs. Après avoir offert une conférence de presse publique devant les journalistes arabes et brésiliens, Ronaldinho Gaucho s'est confié à MD pour analyser le grand choc du 19 Novembre. A une semaine seulement du choc contre le Real au Santiago Bernabéu, le '10' azulgrana reçoit avec un certain soulagement la suspension de la seconde partie que le Brésil devait disputer le Mardi au Koweit. Il sait que le choc se rapproche et il est reconnaissant de pouvoir compter sur plus de temps pour le préparer. Quoiqu'il en soit, le crack s'empresse aussi de mentionner que "Si nous devons perdre au Bernabeu mais gagner à nouveau la Liga, je signe tout de suite"

Avec la suspension du match contre la Koweit, il semble que cette fois ci les clubs ont plus d'influence que les fédérations ?

Pour nous, le club et la sélection sont deux choses très importantes. La meilleure des choses est qu'il y ait un accord entre les deux parties puisque nous les joueurs sommes au centre de tout ça.

Pensez vous que le Barça a fait pression pour que vous soyez libéré du second match, comme l'a affirmé Parreira ?

Je n'ai rien écouté de ceci. A présent, je ne pense qu'aux entraînements que nous allons avoir pour pouvoir récupérer avant le match contre Madrid.

Qui, d'après vous, sera le plus décisif dans le clasico ?

J'espère que l'équipe au complet sera décisive. Pas seulement un ou deux joueurs, parce que nous jouons à onze contre onze, et j'ai confiance en ce que l'équipe réponde comme elle l'a fait dans les derniers matchs.

Malgré le fait que ce soit seulement la 12eme journée, est-ce que le choc face à Madrid peut marquer un peu le verdict de la Liga ?

Ce ne sont que trois points et la Liga vient à peine de commencer. C'est important de gagner car c'est le clasico, mais ça ne sert à rien si après nous perdons les autres matchs. Nous devons continuer dans la même ligne que les précédentes rencontres.

Vous ne me contredirez pas que vaincre l'éternel rival est toujours un plus pour la motivation ?

Si nous devons perdre au Bernabéu et gagner la Liga, je signe tout de suite. Il est clair que la meilleure manière serait de gagner la Liga avec deux victoires contre le Réal Madrid, la joie serait à 100%. Mais si nous ne gagnons pas, je préfère rester à 99% de joie en gagnant la Liga et en perdant contre eux.

Est-ce que vous vous voyez gagnant de votre deuxième Liga ?

La compétition est très disputée, il y a quelques équipes qui n'espéraient pas être si haut. Mais il sera compliqué de nous vaincre car je vois beaucoup de motivation et de qualité dans mon équipe. J'espère conserver le titre.

Pour vous, quel adjectif convient le mieux au clasico du Bernabéu ?

Dans un clasico, c'est difficile à dire, il y a seulement un point de différence au classement, les deux équipes sont très bien. Ce sera un clasico très compliqué et très divertissant.

Le pari de Deco est 1-3, le votre ?

Je ne fais pas de prévisions, j'essaye seulement d'entrer sur le terrain pour aider mon équipe à gagner. Ma pensée est toujours de gagner, mais il ne me plaît pas de donner des pronostics.

Il semble que depuis Madrid ils s'obstinent à faire en sorte que Messi ne joue pas le match...

Je ne sais pas ce qui se dit ces jours en Espagne sur le sujet, mais pour moi c'est quelque chose qui est déjà résolu. Je ne comprends pas pourquoi il y aurait des problèmes maintenant si déjà il a pu jouer plusieurs parties. Cela ne vaut pas la peine de donner plus d'importance, surtout quand c'est un sujet déja résolu.

Van Bommel sera forfait pour le Clasico pour blessure et tout laisse à penser que Deco occupera son poste.

Je suis triste de la blessure de Mark parce qu'il commençait à bien jouer et nous aidait beaucoup. C'est un grand joueur et j'espère qu'il reviendra le plus vite possible. Quant à Deco, je ne vais pas le découvrir maintenant. Même en étant à 50% de ses possibilités, il est déjà à un niveau haut, mais il s'est entraîné très fort et je crois qu'il va être à 100% pour le match.

Est il mieux que Ronaldo ne soit pas en face ?

Je pense qu'un clasico avec Ronaldo est meilleur. Pour le bien du football, il n'y a rien de meilleur que tous les joueurs soient sur le terrain. En tant qu'amateur de football que je suis, j'adorerait de le voir jouer.

Vous avez marqué la saison passée mais le but n'a pas suffi pour gagner le choc. Vous allez recommencer, mais avec la victoire ?

J'espère pouvoir aider le Barça en apportant mon aide et si je peux le faire en marquant des buts, ce sera encore mieux.

Mundo Deportivo
Traduction : FCB Clan

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Mar 20 Déc - 13:48

Maxi Lopez: "Je reste au Barça"
Article du 19-12-2005 à 11:26:57

Le joueur argentin avoue qu'il l'a décidé de la sorte: après avoir parlé avec l'entraîneur et avec la direction blaugrana, il a décidé qu'il attendra sa chance au Barça...


Alors qu'il ne restait que quelques jours avant que Maxi ne fasse ses valises pour aller passer les fêtes de Noël auprès de sa famille en Argentine, le joueur argentin a déclaré avoir mis les choses au point concernant son futur: Je vais partir en vacances avec l'esprit tranquille. Je me suis mentalisé à propos de ce qui m'attend le prochain semestre.

Ce qui veut dire?

Que je reste au Barça. Si j'ai parlé avec l'entraîneur? Nous parlons pratiquement toutes les semaines mais bon, on a dit tant de choses que parfois on ne sait plus quoi penser. C'est pour cela que nous avons autant de dialogue et la vérité est que c'est assez positif pour moi. Quoiqu'il en soit, je m'entraîne au maximum, il est content pour celà et il me le fait ressentir.

Combient de personnes vous ont conseillé?

Tant qu'ils sont positifs, les conseils je les prends de partout. J'ai aussi parlé avec la direction du Club et ils m'ont conseillé du mieux qu'ils ont pu. On essaie toujours de tirer le meilleur parti des conseils que l'on nous donne. Ma famille me conseille de faire ce que je pense être le mieux. Ils sont à mes cotés à tout moment et me donnent un soutien inconditionnel.

Il ne manquait pas d'offres pour vous...

Heureusement, il y avait beaucoup de propositions, pas seulement dans la Liga espagnole. Pour moi, le plus important est de pouvoir faire le choix parmi toutes ces possibilités à seulement 21 ans.

Est-ce que votre décision de rester a quelque chose à voir avec le tirage au sort de la Champions qui a fait que le Barça se mesurera à Chelsea, équipe à qui vous avez marqué le but décisif au Camp Nou?

Il s'agissait d'un des adversaires les plus compliqués, mais il faut voir l'aspect positif: nous sommes favoris pour la Champion's, nous devons tirer des leçons de ce qui est arrivé l'année dernière et tenter de ne plus commettre les mêmes erreurs.

Est-ce que face aux anglais, nous avons la possibilité de vivre cette grande nuit que nous avons vécu au Camp Nou l'année dernière?

Il n'y a pas de doute que les jours avant la rencontre, je ferais tout mon possible pour me faire une place dans l'équipe. Si l'entraîneur décide de me donner ma chance, je tenterais d'être au top et de le faire de mon mieux.

Pensez-vous que Chelsea ait peur de vous?

Espérons qu'ils aient peur du Barça et que nous parvenions à nous qualifier pour le prochain tour.

Il y a ceux qui disent que si vous aviez joué plus de minutes à Stamford Bridge, le Barça aurait éliminé à l'équipe de Mourinho...

Il est vrai qu'à Londres j'ai très peu joué. Ca a été une grande expérience pour nous tous et cela nous a fait grandir considérablement. Cette fois, nous irons là bas mentalisés et dans un grand moment.

Quelles sont vos impressions de devoir vous battre avec des coéquipiers avec autant de talent pour se faire une place dans l'équipe?

Il y a des gens dans notre équipe qui jouent très bien. Je suis jeune et je dois continuer à apprendre. Je suis concentré dans le travail, je vais continuer de la sorte car je sais qu'en continuant de la sorte, ma chance finira par arriver et je tenterais de la profiter au maximum.

Le départ d'Eto'o à la CAN pourrait être l'opportunité?

Il se peut que cela me favorise, mais à part celà, ici j'apprends énormément et c'est ce qui me tranquillise pour le moment et me rend heureux.

Quels sont les joueurs dans lesquels vous vous identifiez?

J'aimais beaucoup à Batistuta à son époque et j'adore ce que fait Crespo en ce moment. En ce qui concerne Maradona, c'est une référence dans le football mondial et c'est une fierté qu'il soit argentin. Mais j'apprends énormément de mes coéquipiers tels que "Samu" ou Henrik.

Source: El Mundo Deportivo
http://www.fcbarcelonaclan.com/

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:10

Larsson: "Le meilleur reste à venir"

Henrik Larsson quittera le club catalan et retournera en Suède à la fin de la saison, mais comme il l'a expliqué lors d'une interview exclusive, sa décision de partir n'aura aucune répercussion sur son ambition de réussir cette saison...

Larsson est convaincu qu'à 34 ans et avec une excellente carrière derrière lui sa décision de partir à la fin de la saison est la bonne et il reconnait également qu'il est encore trop tôt pour juger le Barça cette saison en affirmant que "le meilleur reste à venir".

Qu'est-ce qui vous a poussé à retourner en Suède?
Avant tout, cela s'adresse à ma famille. J'ai été loin de ma famille durant 12 années maintenant, 12 ans et demi lorsque mon contrat avec le club sera fini pour être exact. Mon fils grandit et je voudrais lui faire voir comment la vie est en Suède. Au départ, je voulais rentrer à la maison après 2 ans au Barça. J'ai aujourd'hui 34 ans et des années de football avec moi, je voudrais les passer en continuant à jouer régulièrement.

Y'a-t-il eu un problème ici?
Non, pas du tout. Je n'ai eu aucun problème avec qui que ce soit, c'est juste que j'adore jouer et qu'en Suède je pourrais le faire, même si le niveau sera inférieur.

Quand est-ce que vous avez pris votre décision?
En Octobre, j'en ai alors parlé au club. J'étais vraiment fier lorsqu'ils m'ont proposé de prolonger mon contrat d'un an, mais j'ai décidé de refuser.

Comment avez-vous fait savoir la nouvelle?
Mon agent et moi avons parlé avec Txiki, Frank et Henk. Le Président en a donc été averti donc il n'y a pas eu de surprises and c'était clair. J'allais retourner chez moi jouer au football, c'est ce que je désirais. Après plusieurs années loin de chez moi, tout a une fin.

Qu'est-ce qui vous aura marquer durant votre passage au Barça?
Les supporters ont été super et le club m'a traité formidablement. Malheureusement, mon passage a été marqué par ma blessure au genou, ce qui signifait une fin de saison hâtive. J'ai décidé de me faire opéré aux USA par le Docteur Steadman et le club m'a supporté tout au long de cette période. Après l'opération, les docteurs et les services médicaux m'ont gardé en observation et il n'y avait plus aucun problème. Tout avait été accompli avec un réel profesionnalisme.

Quels sont vos objectifs pour le restant de la saison?
Mon premier objectif a toujours été d'essayer de gagner une place de titulaire au sein de l'équipe. J'aime m'entraîner et jouer, et nous sommes encore en courses pour les trois compétitions, nous espèrons continuer à gagner et nous verrons comment la saison se terminera. Ce qui est clair, c'est que le meilleur reste à venir.

Telle est donc votre vision du jeu?
J'ai toujours pensé que lorsque j'aurai raccroché les crampons, je pourrais commencer à regarder ce que j'ai accompli, mais pour le moment, je me contente de travailler toujours plus et d'essayer de tout gagner.

Avez-vous déjà décidé de votre prochaine destination?
Je n'ai pas encore discuté avec les clubs Suédois. Je n'ai encore rien signé, et je me concentre uniquement sur le Barça. Je ne m'inquiète pas de mon futur, mon agent s'en occupe et je me contente de faire mon boulot.

Source: FC Barcelona.com
traduction: www.fcbarcelonaclan.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:10

Samuel Eto'o : "Je veux tout gagner"

S’il y a un joueur avec les idées bien claires, c’est bien Samuel Eto’o. Au point de se montrer plus prudent que jamais alors que le FC Barcelone traverse un moment de grande euphorie. Le camerounais ne souhaite pas retourner le couteau dans la plaie du Réal Madrid, ni se vanter de l’excellent jeu produit par son équipe. Il se jette encore moins des fleurs pour sa situation actuelle de Pichichi de la Liga.
Mais ses yeux s’illuminent lorsqu’il évoque les objectifs qu’il se fixe pour cette saison. Le camerounais a en effet une soif de titres contagieuse. Il affirme ainsi : “Je veux tout gagner”. Ni plus, ni moins ! C’est bien là le Samuel Eto’o qui triomphe à Barcelone pour le désespoir de Florentino Pérez.

Commençons par l’actualité récente, comment avez-vous pris votre repos contre le Werder de Brême ?

Sans problème. Je l’ai pris tranquillement. Le football est ainsi fait.

Rijkaard vous a-t-il donné une explication ?

Oui, il m’a dit qu’il souhaitait me donner du repos et qu’il voulait faire jouer un autre.

Et avez-vous compris cette décision ?

Bien sûr ! Nous avons une grande équipe, et tout le monde doit jouer.

Dans tous les cas, c’était la première fois pour vous, et cela faisait longtemps qu’on ne vous avait pas vu sur le banc...

Effectivement. Mais ce n’est pas grave. Le groupe est toujours le plus important.

Après avoir réalisé le‘hat trick’ contre Panathinaikos, vous avez affirmé que le Barça pouvait encore s’améliorer. Le pensez-vous toujours après la démonstration au Bernabéu ?

Je pense que beaucoup de choses peuvent encore être améliorées. Si nous croyons que tout est déjà fait, nous sommes morts. Il faut maintenir ce niveau toute la saison et nous savons que ce ne sera pas du tout facile.

Dans quel domaine pensez-vous que l’équipe peut s’améliorer ?

En gardant le rythme et la vitesse pendant les 90 minutes. En continuant à mettre la pression quand on perd le ballon. Tout le monde doit mettre la pression.

Est-ce en ce moment que vous vous amusez le plus en jouant au football ?

C’est un des meilleurs moments que je passe, mais la vérité est que le meilleur moment c’était la saison où nous avons été troisièmes avec Majorque.

En 2000-01 ?

Oui. C’était quelque chose d’incroyable. On jouait comme une belle mécanique. On ressemblait au Barça et nous n’étions que Majorque.

Mais, on peut dire que vous vous êtes bien amusés contre le Réal Madrid...

Bien sûr ! C’est toujours bein de battre le Réal au Bernabéu.

Était-ce contre le Réal Madrid la première fois que vous vous sentiez vraiment supérieurs à l’adversaire ?

Les joueurs ne se sentent pas supérieurs sur le terrain à l’adversaire, car il faut toujours les respecter. On laisse cela aux journalistes et à l’entourage.

Mais avec un score de 0-3 c’est incontestable...

J’ai gagné 1-5 au Bernabéu avec Majorque, et c’était plus incontestable que cela...

L’euphorie actuelle parmi les supporters du Barça vous préoccupe-t-elle ?

Les supporters doivent faire ce qu’ils pensent devoir faire. Nous les joueurs nous devons freiner l’euphorie. Et puis, dans le vestiaire, nous avons les pieds sur terre.

Roberto Carlos a déclaré que le Réal sera leader dans trois semaines...

Il peut dire ce qu’il veut. Nous, nous devons continuer sur notre lancée. Nous sommes les leaders et nous souhaitons le rester jusqu’au bout.

Avant le match contre le Réal, on vous a vu parler à Ronaldo. Peut-on savoir ce que vous lui avez dit ?

Cela reste entre nous.

Vous êtes l’un de ceux qui se fixent toujours des objectifs ; quels sont-ils pour cette saison ?

Je veux tout gagner.

Vous ne laisserez rien aux autres ?

Je respecte tout le monde, mais nous sommes le FC Barcelone et nous devons tout gagner. De toute façon, je suis de ceux qui préfèrent prendre les matches un à un et ne pas parler du futur, parce que les devins sont là pour cela.

Si l’on prend match après match, vous jouez demain contre le Racing Santander...(Ndlr : Eto'o a marqué un but d'anthologie lors de ce match)

Le plus difficile commencera Dimanche, c’est-à-dire de gagner dans l’euphorie ambiante. Nous ne pouvons pas nous relâcher. Il faut maintenir le niveau, pousser jusqu’au bout.

Étant l’un des leaders du groupe, trouvez-vous que vous avez plus de responsabilités ?

Nous sommes tous des leaders dans ce groupe. Ici, tout le monde a le droit de donner son avis.

Mais lorsque vous vous regroupez avant les matches, vous êtes souvent l’un des plus actifs...

C’est parce que j’aime beaucoup parler, et mes amis disent d’ailleurs que je parle trop. Mais cela ne me donne pas plus d’autorité dans le groupe.

Comment est venue l’idée de ces regroupements sur le terrain juste avant les matches ?

En fait, c’est arrivé de manière presque spontanée. Nous avons commencé à le faire l’an dernier et comme ça avait bien marché, on a continué. C’est plus une façon de nous motiver qu’autre chose.

Que pensez-vous de Ronaldinho en ce moment ?

Il fait des choses incroyables. C’est un délice de le voir sur le terrain. Nous lui sommes reconnaissants, car en plus d’être un crack, il est une bonne personne.

Il est le futur Ballon d’Or...

C’est officiel ? Eh bien, quand il le recevra, je serai le premier à l’applaudir, car il le mérite.

Luis Aragonés vous a attribué trois points pour le prix du Meilleur Joueur de la FIFA...

Le ‘grand père’ connaît bien le football. Si lui ne m’accorde pas les trois points, qui va le faire ? Je l’en remercie.

La complicité entre vous est très grande. Irez-vous encourager l’Espagne durant le Mondial ?

Oui, je serai avec eux. Je suivrai l’Espagne avec un regard particulier. J’ai de nombreux amis au sein de l’équipe, et j’espère qu’ils feront un bon Mondial.

L’élimination du Cameroun vous fait-elle encore mal ?

Ce qui est fait est fait. On aura beau essayer, on ne peut plus rien y changer.

À ce sujet, qu’y a-t-il de vrai dans l’éventualité que vous ne participiez pas à la Coupe d’Afrique ?

J’ai lu que cette information est sortie dans un journal, et je me demande où ils sont allés la pêcher. J’aimerai bien le savoir.

Que diriez-vous à ceux qui disent que vous êtes égoïste, obsédé par l’envie de marquer ?

Eh bien, je leur dirai qu’avant de parler, ils devraient savoir de quoi ils parlent. Je suis l’un des joueurs ayant fait le plus de passes décisives cette saison. Si c’est cela être égoïste, que Dieu descende du ciel et en juge.

Mais on a toujours dit que les attaquants doivent être égoïstes par nature...

Je cherche toujours le but, mais cela ne m’obsède pas. Je l’ai déjà été une fois, et les conséquences furent néfastes.

C’est vrai, vous avez manqué le ‘Pichichi’...

On me l’a enlevé. Mais c’est déjà passé et je préfère parler du futur.

Parlant du futur, allez-vous continuer à dédier vos buts au président Laporta ?

Oui, tant que je pourrais. Je dois le remercier pour de nombreuses raisons.

Avez-vous en tête une dédicace spéciale ?

Oui, J’espère pouvoir lui dédier le but qui nous donnera la victoire en finale de la Coupe d’Europe.

Ce sera effectivement la meilleure façon de rentrer dans l’histoire du FC Barcelone...

Mais, avant il faut y arriver. Il faut garder les pieds sur terre. On ne doit pas essayer de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Il faut continuer à travailler avec humilité, et à la fin, ce sera Dieu qui nous récompensera ou pas.

La clef du succès est-elle de travailler avec humilité ?

C’est en fait l’une des clefs. Si l’on respecte tout le monde et qu’on ne se croit pas arrivé, c’est déjà un pas très important de fait pour gagner des titres.

Vous dites toujours que le plus difficile est à venir. Pourquoi êtes-vous aussi pessimiste ?

Mon expérience dans le monde du football me fait penser qu’il y a toujours des hauts et des bas. La difficulté va être de maintenir le niveau de jeu. Il est clair que si nous réussissons cela, nous serons une équipe très difficile à battre.

Quelle est la part de mérite de Frank Rijkaard dans le grand moment que le Barça traverse ?

Sa part de mérite est grande. C’est lui le chef, et on sait bien que les chefs ont toujours des responsabilités pour le meilleur ou pour le pire.

On peut également saluer le retour du meilleur Deco...

Effectivement. C’est un joueur très important pour nous. Il est revenu avec un niveau de jeu très élevé et l’équipe en a bien profité.

Avez-vous été surpris par Messi ?

Non. Mais il faut reconnaître que sa jeunesse et son talent sont impressionnants. Le petit argentin va offrir beaucoup de belles soirées au public.

Avez-vous parlé à votre ami Giuly ?

Non, mais j’espère le faire. C’est un très grand professionnel et il sait supporter la pression. Contre le Werder il n’a pas joué son meilleur match, mais il s’est battu et a couru comme d’habitude.

Que pensez-vous de l’accueil de vos supporters à l’aéroport d’El Prat ?

C’était incroyable. J’ai regardé Puyol plusieurs fois pour voir s’il tenait la Coupe sous le bras, car c’était comme si on avait déjà remporté le championnat. Il y avait énormément de monde. C’était la folie.

Le problème est que ces mêmes personnes ne comprendraient pas que le championnat vous échappe cette saison...

Personne ne fait de cadeau à personne dans la vie. Si nous voulons remporter des titres, il va falloir nous battre. Nous sommes les premiers à devoir descendre des nuages et savoir que nous n’avons encore rien gagné. Tout ce que nous sommes en train de faire peut être anéanti si nous n’atteignons pas nos objectifs. Mais, il est aussi vrai que très souvent, Dieu est juste et donne à celui qui travaille.


Source: www.Bonaberi.com
Title: In Cameroon We Trust

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:11

Oleguer: "Parvenir aux 100 matchs te rend fier"

Il est apparu sur le devant de la scène en novembre 2002 et ce dimanche, face à Alavès, il fera partie des joueurs ayant disputé les 100 matchs avec le Barça...

Dimanche prochain, Oleguer jouera son 100ème match officiel avec le FC Barcelona face à Alavès. Cela fait un peu plus de trois ans que le défenseur catalan est arrivé en équipe première. Dès lors, travail, humilité et une constante volonté de dépassement, ont su le maintenir jour après jour parmi les meilleurs.

Quelle sensation éprouve-t-on d'atteindre les trois chiffres?

Pour moi cela ne change absolument rien. Quand tu arrives à ce chiffre il faut regarder en arrière et voir ce que tu as accompli, mais il faut continuer à travailler, bien qu'il est vrai qu'atteindre ce chiffre te rend fier.

Et cela signifie qu'ils vous font confiance...

Cela me fait également plaisir... cela veut dire que je fais bien mon travail, bien que ce ne soit pas un mérite individuel mais collectif.

Le match arrive à un moment spécialement tranquille, est-ce vrai?

Oui, nous traversons actuellement une période où l'équipe joue bien et qui le fait avec plaisir.

Cela fait 17 matchs que vous ne perdez pas...

Ce sont des chiffres quit te rendent fier de ton travail et qui t'indiquent la ligne à suivre, le chemin. En continuant dans cette direction nous pourrons procurer de la joie au barcelonisme.

L'équipe traverse une période de réussite absolue...

Nous jouons à un niveau élevé, nous sommes ambitieux et nous avons le désir de gagner beaucoup de matchs. Malgré les matchs que nous remportons, nous continuons avec cette même mentalité et état d'esprit. L'équipe est très motivée pour remporter des titres.

Mais vous n'avez encore rien gagné...

Oui, nous le savons tous. Les records c'est bien, je suis honoré de faire parti de l'histoire du Barça, mais je préfère marquer l'histoire avec des titres qu'avec des records.

Quel est votre meilleur moment vécu jusqu'à présent?

Ufff! J'ai une très mauvaise mémoire. Je ne peux pas vous dire. J'ai fait des bons matchs et d'autres mauvais, mais je ne peux pas vraiment dire si j'ai mieux joué à ce match ou à l'autre.

Alors, il n'existe pas de match parfait?

Pour moi, non. La perfection n'existe pas, mais on peut s'en approcher. On peut s'améliorer, bien que ce ne soit que pas à pas. C'est ce qui rend les gens et les joueurs forts: cette volonté d'apprentissage, de vouloir s'améliorer. Il ne faut pas chercher des limites, il n'y a pas de limite, pour moi la limite est l'infini. Il y a toujours des petites choses dans lequelles tu peux t'améliorer, même si elles ne sont que minimes.

En quoi votre jeu s'est-il amélioré par rapport à vos débuts?

Sans aucun doute la confiance, l'expérience, que tu ne peux seulement acquérir qu'avec les matchs joués. Quand tu joues plus tranquillement tu fais mieux ton travail. De plus, le fait de jouer aux cotés de grandes stars fait que tu t'améliores tactiquement.

Un moment à oublier?

Il y en a plusieurs, mais je ne veux pas les mentionner pour éviter de leur donner de l'importance. Un mauvais souvenir serait une rencontre dans lequel on n'a pas fait tout pour gagner. C'est ça le sport, il y en a toujours un qui perd et un autre qui gagne, mais le jour où j'aurai la sensation de ne pas avoir tout donné sur le terrain, j'arrêterais le foot, parce que ça signifiera que je ne ressens plus ce sport comme à mes débuts. C'est clair pour moi. Je suis ici pour gagner et pour prendre du plaisir avec mon travail.

Quel attaquant vous a donné le plus de fil à retordre?

Ecoute, le football n'est pas une confrontation un contre un, mais se jouent à onze contre onze. Je n'aime pas parler d'un joueur en particulier...

Vous rappelez-vous du but que vous avez inscrit?

Pas trop. En réalité je l'ai vu à la télévision lors d'une émission consacrée au titre de la Liga.

Vous regardez souvent des matchs à la télévision?

Non, presque jamais.

Ni des programmes sportifs?

Un peu de moto, tennis... C'est bien de pouvoir déconnecter. Je ne veux pas me prendre la tête en me tenant informé de l'actualité des adversaires. On en parle suffisament pendant les débrieffings avec l'équipe pour en plus passer du temps à cela en dehors des terrains de jeu.

Quel est le secret pour commettre peu de fautes?

La manière de jouer de l'équipe. Nous défendons devant et derrière. L'ancitpation, la responsabilité... Quand l'équipe adverse arrive à notre niveau, tu te retrouves parfois dernier homme, ce pourquoi il ne faut pas faire de fautes parce qu'ils peuvent t'expulser.

Vous avez joué sous 4 entraîneurs différents...

Oui, Van Gaal m'a fait débuter. Je lui dois beaucoup. De la Cruz était dans une situation délicate et Antic m'a très peu fait confiance, mais aussi à cause des circonstances. Rijkaard? Il m'a accordé une grande confiance et je lui en suis reconnaissant. Il m'a donné confiance en moi, m'a fait comprendre que je n'ai dû mon parcours que grâce à mes propres mérites et que j'apportais beaucoup à l'équipe.

La Liga ou la Champion's?

Gagner la Champion's serait quelque chose de spécial étant une compétition à élémination et qui se fait en un match, mais à vrai dire, tous les titres apportent de la joie à notre public.

Traduction : http://www.fcbarcelonaclan.com
Source : Sport.es

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:12

Samuel Eto'o : "Nous allons marquer l'histoire du Barça"

Samuel Eto’o touche presque le ciel au Caire. Sa sélection est l'une des grandes favorites après l'exhibition lors de son premier match contre l'Angola, durant lequel le Camerounais a réalisé un ‘hat trick’, alors que le Barça poursuit sa marche militaire en championnat après avoir obtenu sa 18ième victoire consécutive toutes compétitions confondues.
Samuel n'a pas pu suivre la rencontre pour des raisons indépendantes de sa volonté, mais son mobile était en surchauffe à chaque actions dangereuses du match ! Il a même reçu des messages à chacune des nombreuses balles sur les poteaux ! À la fin du match, Eto'o a sauté de joie. Et pas pour rien : son Barça reste indemne et son retour est chaque jour plus proche !

Comment avez-vous vécu le match contre Alavés?

J'étais assez nerveux. Franchement, je me sentais impuissant. Je ne pouvais pas le regarder à la télé, et on m'informait pas sms sur le mobile. Je crois avoir reçu une quarantaine de messages pendant le match.

Avez-vous craint pour la victoire?

Je savais qu'ils n'allaient pas faillir, car ils sont comme des machines. J'étais tranquille, mais dans le football, tu ne peux pas te relâcher, même une seconde.

Larsson a inscris le premier but...

Larsson est un grandissime attaquant et il est toujours lancé au bon endroit dans la surface.

Savez-vous que Giuly a été un peu malchanceux?

Oui. Je suis désolé pour ‘Le Petit’, car trois poteaux l'ont empêché de marquer. Mais d'ici je lui envoie tous les encouragements du monde car c'est le meilleur.

Messi semble avoir pris goût au but...

C'est un crack et celui qui ne veut pas le voir est sot ou aveugle.

Sans Xavi, sans Deco et sans Eto’o, le Barça a remporté la 18ième victoire consécutive.

C'est quelque chose de grand. Je pense qu'avec le temps, nous nous rendrons compte de ce que nous sommes en train de faire. Nous sommes en train de faire quelque chose qui restera dans la mémoire du supporter durant de nombreuses années.

Ce Barça ressemble-t-il à une équipe championne?

C'est vrai qu'une équipe championne gagne toujours, quelque soit l'adversaire. Et c'est ce que fait le Barça, mais la route est encore longue.

À quoi avez-vous pensé en premier lorsqu'on vous a dis que le Barça avait gagné?

Je me suis dis qu'il n y a personne qui nous arrête. Mais plus tard, à froid, je me suis dis qu'il fallait être modeste et voir qu'on n'a encore rien gagné.

Valence et Madrid commencent à reprendre du poil de la bête...

Peu m'importe ce qu'ils font, tant que nous nous continuons à gagner.

Les gens disent que seul le Barça peut gagner ou perdre ce championnat.

Ce que les gens disent de l'extérieur pour nous mettre la pression m'est égal. Le plus important est que dans les vestiaires, nous sachions très clairement ce qu'on veut.

Avez vous déjà pensé à ce qui se passera le jour ou vous perdrez un match?

Rien ne se passera. Il faudra continuer à aller de l'avant. Nous devrons perdre un jour, mais si ça peut attendre quelques années, ce serait encore mieux. Mais il ne faut pas en faire une obsession.

Savez-vous que le joueur de Valence Villa a marqué deux buts et en compte déjà treize?

J'en suis heureux pour lui et je le félicite. J'espère seulement qu'il n'atteindra pas les 18 buts.

Jeudi, le Barça affronte Saragosse en Coupe du Roi. Pensez vous que ce sera un match difficile?

Très difficile. Víctor Muñoz est un bon entraîneur et Saragosse a dans ses rangs des joueurs de grande qualité. Mais, le match se joue en 180 minutes, il n'y a pas que 90 minutes à jouer.

Votre premier match avec le Cameroun en Coupe d'Afrique n'aurait pas pu être plus spectaculaire.

C'est vrai que marquer trois buts lors du premier match est très important. Mais je dis toujours que la priorité c'est le collectif et je compte seulement qu'il ne nous manque que cinq matches pour prendre la Coupe d'Afrique.

Vous jouez demain contre le Togo, qui a perdu 0-2 contre le Congo. Si vous gagnez, vous serez déjà qualifié pour les quarts. Comment appréhendez-vous ce match?

Avec beaucoup de prudence. Il faut tenir compte du fait que le Togo joue sa dernière carte. S'ils perdent contre nous, ils sont éliminés, et on parle là d'une sélection qualifiée pour le Mondial en Allemagne.

Avec un début aussi spectaculaire, ne craignez-vous pas que l'on attende un autre récital de votre part contre le Togo?

Ce que les gens attendent m'est égal. Je joue pour l'équipe, et non pour moi. Si Webo marque trois buts, tant mieux. Nous voulons seulement la victoire.

Envisagez vous toujours de rentrer à Barcelone si vous remportez la Coupe d'Afrique et ne pas rentrer la célébrer avec le reste de l'expédition au Cameroun?

C'est mon idée et je vais lutter à mort pour rentrer aussitôt que la finale se termine au cas où nous la jouons. Le Barça ne peut pas attendre

www.sport.es
traduction: www.fc-barcelone.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:12

Oleguer: "J'espère pouvoir continuer à jouer et contribuer aux succès collectifs"

Contre Alavés, Oleguer Presas a disputé 100 matchs officiels sous les couleurs du Barça. Le défenseur souhaite continuer à jouer et que ces chiffres s'accompagneront, si possible, de titres.

Il y a deux ans, Oleguer a définitivement incorporé la première équipe et depuis lors il n'a pas cessé de jouer. Oleguer Presas a déjà disputé son premier centenaire sous les couleurs du Barça et il espère jouer encore plus. Mais sans être obsédé, en travaillant et en tenant compte que tout ce qui arrivera en plus, sera le bienvenu. Le défenseur catalan a évoqué ce sujet et bien d'autres encores à www.fcbarcelona.com

Vous en êtes déjà aux 100 matchs...

"C'est très bien. Passé de 99 à 100 matchs ne va pas boulverser ma vie, mais plutôt le fait de jouer au fur et à mesure des matchs avec l'équipe première du Barça, ça c'est sûr. Mais le changement ne se produit par à la suite d'un chiffre concret. Les évaluations sont plus continues, de voir mon évolution et de le faire jour après jour."

Mais êtes-vous d'accord sur le fait que tout le monde ne peut atteindre ce chiffre?

Oui, mais pas 98 ou 99. Pour moi, 100 matchs disputés ne veut rien dire. Ça aura une véritable signification à la fin de ma carrière lorsque je verrai tous les matchs que j'ai joué sous les couleurs du Barça. Ça sera le moment de faire un point sur ces choses-là. Dans l'immédiat ce n'est pas ce qui me préoccupe. La vérité est que je ne fais pas autant attention à moi".

A qui ou à quoi devez-vous le fait d'être arrivé aux 100 matchs?

"Au travail, la régularité, la concentration, la mentalité, la confiance de l'entraîneur et celle de mes coéquipiers

De plus, vous avez disputé une majeure partie des matchs lors des deux dernières années.

"C'est cela qui me rend fier. Je joue au Barça et je le fais d'une manière très constante. Je veux dire que je fais bien mon travail et les gens l'évalue."

Lorsque vous avez incorporé de manière définitive en équipe première, vous aviez presque 24 ans. Est-ce que cela vous a aidé à mieux vous adaptez?

"Evidemment, mais je crois que ce ne sont pas des choses auxquelles je dois m'interroger. Peu importe les circonstances et en vérité à 24 ans tu te trouves dans un moment de ta vie différent qu'à 20 ans. Il est évident que j'aurai aimé débuter avant avec l'équipe première, mais c'est comme ça. A 24 ans, j'étais plus mature et j'avais plus d'expérience.

Apparemment vous ne regardez jamais le passé mais toujours de l'avant.

"Je crois que le passé est à surveiller mais avec perspective. Il ne faut pas le faire avec le passé immédit parce que je crois que ça ne sert à rien de te lamenter sur des détails, bien que cela peut servir à corriger des erreurs. Ce qui importe réllement est le futur, direction vers laquelle on se dirige."

Y'a-t-il une expérience en particulier qui vous a marqué?

"Non. Parce qu'un joueur ne se forme pas tout seul, mais au contact et conseils de beaucoup de gens, de nombreux matchs et apprend à chaque entraînement. Tout est important et je ne voudrais rien abandonner."

Qu'attendez-vous du futur?

"Beaucoup de succès."

Sur le plan personnel et collectif.

Pour moi le succès de l'équipe est personnel. J'espère pouvoir continuer à jouer et contribuer aux succès collectifs et ça sera un succès en soi.

Vous participez de plus en aux phases offensives? Est-ce dû à votre confiance ou bien aux choix tactiques?

"Il s'agit des circonstances du match. Je ne crois pas qu'il faille lui donner l'importance. Il y a des matchs dans lesquels je peux jouer vers l'avant et à d'autres non. J'ai toujours été un joueur qui aime jouer offensif. Avec le Barça B et avec Gramanet je marquais des buts et ce n'est pas quelque chose qui me vient à l'esprit aujourd'hui. Évidemment, quand tu joues dans l'équipe première du Barça tu affrontes des équipes plus dangereuses, qui te laissent moins d'espaces et qui défendent plus et qui ne te le permettent pas."

Mais vous semblez plus à l'aise.

"Évidemment, 100 matchs te rend confiant et si on doit faire une comparaison avec mon premier jour je suis davantage plus à l'aise. Mais c'est compréhensible."

Février et mars approchent, deux mois clefs avec trois compétitions à jouer.

"Nous avons des matchs difficiles, mais l'équipe est à un très bon niveau et cela nous rend confiant quant aux mois qui arrivent, ainsi que les matchs compliqués. Nous savons que si nous faisons bien les choses nous resterons devant."

On dit que l'équipe a eu une mauvaise période au début de la saison. Cela joue-t-il en votre faveur?

Ces périodes sont relatives et nous espèrons que ne se reproduiront pas. Nous pourrions avoir une baisse de régime mais ça ne concernera que les résultats. Nous savons que nous jouons bien mais nous maintenons le même état d'esprit, et que le football est un sport où il n'y a qu'un seul vainqueur. On ne peut pas être quant à remporter tous nos matchs puisque les adversaires jouent bien. Si nous rencontrons une mauvaise période nous devons y faire face avec l'attitude et le sérénité pour se surpasser et ne pas plonger plus bas. Nous sommes conscients que nous perdrons un jour ou l'autre et c'est à ce moment là que nous devrons montrer que nous sommes confiants et forts dans la tête."


Traduction : http://www.fcbarcelonaclan.com
Source : FCBarcelona.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:13

Xavi fête ses 26 ans

Un mois et demi après son intervention au genou, Xavi déborde d'énergie et n'a qu'un objectif : revenir avant la fin du processus de récupération initialement prévu...

26 ans, déjà ou seulement ?
Les années passent et tu ne t'en rends même pas compte. Quand tu es blessé, tu as plus de temps pour t'arrêter à ce genre d'intérrogations, puisque tu as plus de temps pour cogiter. Je fais donc le bilan de tout ce que j'ai fait en 26 ans et je suis assez satisfait de moi. Tout ce que je désire dans le foot, c'est de gagner plus de titres avec le Barça, parce que c'est tout ce qu'il me reste. Je me sens important dans l'équipe et en sélection et très apprécié de tous. Au moment de ma blessure, j'ai senti un soutien unanime et ceci n'a pas de valeur. Je ne m'y attendais pas.

Vous vous sentez comme un vétéran ?
Non (rires) ! Je me considère comme un joueur qui a beaucoup mûri avec les années. Au Barça à base de coups nous avons beaucoup mûri. Puyol, Gabri ou moi en avons vu de toutes les couleurs et que tu le veuilles ou non tu mûris. Je me considère comme un joueur expérimenté, au Barça. Mais malgré cela, je ne me considère pas comme un vétéran dans le monde du foot ni dans la vie, mais je suis un jeune homme plein de vitalité.

Quel voeux as-tu fait au moment de souffler les bougies?
Gagner les trois titres cette année et pouvoir aller au Mondial, et on verra ce qu'il se passe en Allemagne. Ce sera difficile.

Johan Cruyff dit que la Liga est gagnée...
Il a raison. A l'heure actuelle, je ne crois pas que l'on puisse avoir un passage à vide qui permette à nos adversaires de nous rattraper. Nous avons trouvé une dynamique de victoires qui est brutale et nous ne pouvons pas la perdre. Dans cette équipe, quels que soient les joueurs qui soient sur le terrain, on ne ressent pas les absences. Le travail accompli jusque là est extraordinaire.

En Liga, le Barça a toutes les cartes en main...
C'est vrai. A présent nous n'avons aucun frein. Chaque joueur a un rendement exceptionnel. L'entraîneur a su crée un bon climat dans le vestiaire, Txiki a su acheter les joueurs qu'il fallait et le président parvient a maintenir une politique cohérente qui porte ses fruits. Nous avons le "vent dans le dos".

Concernant ton rétablissement. Est-ce que les délais deviennent plus courts?
C'est ce que me disent Emili (Ricart) et Ramon Cugat (docteur qui l'a opéré). Ils me disent que le processus de rétablissement est irréprochable. Ils m'ont permis de quitter les béquilles avant de ce qui était prévu, je me muscle convenablement, je plie le genou convenablement... tout arrive avant l'heure, mais nous devons être prudents.
Ce qu'il y a de bien c'est que je suis très serein car l'équipe tourne parfaitement malgré les absences.

Pourtant, il y a des personnes qui disent que l'équipe accuse votre absence.
Ce que je vois c'est que l'équipe est fantastique : on ne fait pas de cadeaux, on crée beaucoup, on est sérieux devant, tout le monde travaille pour l'équipe. On ne peut pas demander plus à cette équipe. Cela fait 18 victoires consécutives et cela veut tout dire. Le plus facile est de parler de ceux qui n'y sont pas et si quelque chose va mal, on se rappelle de moi, de Deco... C'est injuste.

Injuste pour Andrés Iniesta par exemple ?
Andrés doit rester tranquille et on doit le laisser tranquille, car c'est un joueur fantastique et on peut pas le comparer à moi. Ce qu'on m'a fait faire avec Pep Guardiola, je ne le souhaite à personne. C'est Iniesta et il doit jouer à sa façon, il ne doit pas remplir la fonction de Xavi ni de personne, seule celle d'Iniesta.

Comment prenez-vous le fait d'être devenu un spectateur?
Il y a des moments je suis un peu jaloux. Je les vois entrain de prendre du plaisir et ils ne cessent de remporter des victoires, mais pour moi aussi c'est un succès car je fais part de cette équipe. Je les vois aux entraînements entrain de rire, de faire des blagues et je me dis que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour être avec eux.

C'est ce qui vous manque le plus?
Oui. L'ambiance dans le vestiaire, les blagues, les voyages... Mais je peux déjà aller aux rencontres et parfois aux vestiaires, mais ce n'est pas toujours évident car je travaille tous les matins et les après-midis. Mais je reste en contact permanent avec les autres joueurs.

Est-ce que Gabri qui est un ami d'enfance qui est passé par les mêmes choses que toi aujourd'hui, te donne des conseils?
Son soutien est énorme. Il me dit toujours qu'à présent je suis sur la bonne voie, mais qu'il faut que je fasse attention: une blessure c'est comme une course en endurance. Quoiqu'il en soit je suis serein car je suis entre les meilleures mains.

Serein et motivé?
Oui je suis très content de comment évoluent les choses. Je me sens soutenu par ma famille, ma fiancée, qui m'aide beaucoup, ainsi que par mes amis...

Et Luis Aragonés ?
Hier - mardi - il m'a appellé. Il m'a dit "tu viens c'est sûr". Il me fait énormément confiance, c'est un très bon point d'appui. Penser que si je récupère j'irai au Mondial parce que lui me le dit, c'est le plus bel objectif. Il y aura aussi la Champions en mai. Si seulement on éliminait Chelsea et on arrivait en finale... ce serait phénoménal.

Pensez-vous que l'on en soit capables?
C'est possible. On est en huitièmes et l'équipe est capable de le faire.

Guardiola dit que cette équipe gagnera plus d'une Champions.
Je l'ai lu. Pep est une personne rationnelle et il a toute raison. Si cette équipe est capable de gagner une Champions avec l'expérience que te donne le succès, la confiance et le talent qu'il y a dans l'équipe... il n'y aura pas de frein. Nous sommes dans une passe spectaculaire et nous devons en profiter.

Après un an de compétition, quelles sont tes sensations maintenant ?
C'est une sensation bizarre. Mon objectif premier est de revenir sur le terrain au plus vite et je fais le nécessaire pour y parvenir. Ma vie a changé avec cette blessure, mais j'essaie de positiver. Je suis de ceux qui voient toujours la bouteille à moitié pleine. C'est pourquoi j'en profite pour renforcer ma musculature et repartir comme si de rien n'était pour huit longues années.

Qu'est-ce qui a été le pire ?
La douleur. La douleur de l'opération, des jours suivants. Ne pas pouvoir poser la jambe, sentir comme si tu avais un fer . Je ne pensais que cela pouvait m'arriver. Ne j'avais jamais rien eu, pas même une entorse... Au moment où ça a lâché j'ai senti comme si j'avais du feu dans le corps. Mais une fois le cap des deux premières semaines, tout a commencé à s'amméliorer.

Que penses-tu du fait que l'on pressente Henry au Barça?
Ce serait incroyable, c'est un joueur spectaculaire. S'il vient, il renforcerait l'équipe et les gens auraient encore plus d'illusion. En tant que supporter culé et en tant que joueur, je suis enthousiasmé par le fait qu'il puisse venir. Je serais ravi! C'est exceptionnel pour un passeur comme moi, de pouvoir jouer avec des joueurs comme Thierry.

Source: Sport
traduction: www.fcbarcelonaclan.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:14

Ferran Soriano : "Si nous parvenons à Paris, nous pourrions y porter de la publicité"

"Qu'il y ait ou non un sponsor cette saison peut également dépendre des résultats".
"La Chine n'est plus la première option. Confirmer l'accord médiatiquement fut malheureux".
"Les propositions sont chaque jour meilleures, mais nous demandons beaucoup d'argent, pas un simple support".


25/01/06 : Ferran Soriano a voyagé lundi avec Joan Laporta à Nyon pour participer à une réunion convoquée par l'UEFA. Suite à celle-ci, le vice-président économique du FC Barcelone a eu l'amabilité de concéder une interview à MD. Durant celle-ci, il a épluché de nombreux sujets d'actualité du club azulgrana.


Ces réunions avec l'UEFA servent-elles à quelque chose ?

Bien sur. Elles servent à ce que les acteurs qui participent au football discutent de leurs préoccupations au plus haut niveau et d'une manière directe.


Et l'UEFA est-elle ouverte à écouter les clubs ?

Au pus haut niveau, nous voulons tous la même chose : que le football, le sport le plus globalisé, en plus d'être un négoce exporte certaines valeurs positives. Ce qui s'y passe est la manière dont elles doivent s'implanter et certains clubs et fédérations sommes en désaccord. Ces réunions servent à rendre publiques ces divergences et ouvrir d'autres voies de dialogues.


En quoi divergez-vous ?

En première lieu, sur le calendrier. Actuellement nous avons un cas évident, la CAN. Les compétitions continentales et mondiales doivent se jouer en été, mais pour une question de chaleur cela ne peut être ainsi en Afrique. C'est une raison de poids, mais le sujet doit être réglé. Un autre cas est celui de régler les prêts des joueurs aux sélections. Nous avons ici deux problèmes. Celui des blessures des joueurs avec leurs équipes nationales, un risque qui doit être réglée par des assurances. D'un autre côté, les fédérations reçoivent le prêt des joueurs sans que les clubs ne reçoivent d'argent en échange. Tout cela doit être solutionné. Une partie de l'argent que gagnent les fédérations est réinvestie dans la formation, ce qui est une bonne chose, mais ce que nous souhaitons est la répartition de cet argent plus équilibrée. Au fond, ce que les clubs voulons, est de participer à la prise de décisions et à l'élaboration des normes.


Un autre sujet. Le nom de 'Betandwin' a encore mis en relation avec le Barça. Comprenez-vous qu'il y ait des réticences à ce qu'un club annonce une maison de paris ?

Je ne crois qu'il n'y a pas de base à cela. Le négoce des paris est ancien, il n'y a qu'à se rappeler du loto sportif. L'opinion de chacun est respectable, mais les paris font parties du paysage du football depuis longtemps et ils continueront à l'être.


Il y a peu, en Allemagne, il a été découvert que des arbitres avaient décidé de certaines rencontres pour favoriser des parieurs.

Oui, mais cela peut également se produire avec le loto sportif. Cela s'est déjà produit en Italie.


Joan Laporta et Marc Ingla ont coïncidé ce week-end avec des personnes de 'Betandwin'. Quelles conclusions faut-il en tirer ?

Aucune, car il est impensable qu'un président et un vice-président du Barça partent en week-end avec leurs femmes pour négocier avec 'Betandwin' en Autriche alors que cette société est l'un de nos clients. Ils ont été à une foire de sponsors car il est bon pour le Barça d'établir des contacts, mais avec 'Betandwin' il n'y a besoin de les contacter car nous les connaissons déjà.


Ne croyez-vous pas qu'il faille enfin 'tuer' le sujet sur la publicité ?

Je ne crois pas qu'il faille enfin la tuer. Nous aurions préféré le boucler avant mais, d'un côté positif, nous sommes dans la meilleure des situations, car les propositions que nous recevons sont chaque jour meilleures. Je ne sais pas si aujourd'hui il y a une équipe meilleure que le Barça dans le monde entier, et cela nous aide. Nous avons d'autres difficultés, par exemple les grandes marques qui préfèrent s'annoncer dans les clubs anglais car leur marché est le double que celui d'Espagne. Pour cela il n'y a pas de stress à ce niveau.


Mais il n'est pas mieux de recevoir de l'argent le plus tôt possible, et cet argent est-il déjà à la banque ?

Entre recevoir et ne pas recevoir de l'argent, il vaut mieux le recevoir. Mais il faut prendre en compte que la première fois que nous mettrons un sponsor sur le maillot cela marquera les futures négociations. Si l'on commence avec un niveau d'exigence assez bas, remonter sera difficile. Et comme nous savons que notre produit est très bon nous demanderons énormément d'argent et d'autres choses.


Quel genre ?

Je ne peux pas donner ce détail, mais concrètement nous cherchons un sponsor qui puisse participer au sein du club et qu'il s'investisse dans des projets à caractère commercial et social. Nous ne voulons pas d'un simple support publicitaire.


Y aura-t-il de la publicité cette saison ?

Cela dépend du temps où nous tarderons à nous décider. Il se peut que nous n'en ayons pas avant la saison prochaine, mais cela dépend également des résultats. Par exemple, si nous parvenons à la finale de la Champions League, le sponsor voudrait être afficher ce jour-là, chose que nous comprenons et qui est parfaitement faisable.


Le sujet sur l'option peut-elle être définitivement écarté ?

'Sorry', mais non. Quand nous devrons l'écarter, nous le ferons, mais nous ne pouvons écarter un sujet où l'on y travaille encore.


Est-ce toujours la première option ?

Je dirais que non, mais je dis également que je suis sur que nous ferons quelque chose et qu'avec cette relation nous avons construite il en sortira quelque chose de palpable au niveau de sponsors, car ce pays nous intéresse énormément au niveau commercial.


Ne vous êtes pas précipités en disant que l'accord avec la Chine était déjà bouclé ?

Il est évident que ce fut une situation médiatiquement malheureuse.
Lorsque est apparu le sujet c'est parce qu'il était achevé, mais les processus administratifs se sont compliqués. Ce fut médiatiquement malheureux, mais je dis également qu'il faut prendre des risques pour les événements se passent bien. Et la plupart se sont bien déroulés.


Pour se rapprocher du socio, cela n'aurait pas été mieux de reconnaître publiquement cette erreur ?

Je la reconnais. De plus, ce sont des situations compliquées. Je ne peux pas écarter ce sujet car il ne l'est pas encore. D'un autre côté, l'interlocuteur ne veut pas non plus que j'explique pourquoi un sujet bouclé à 99 % ne s'est pas concrétisé.


Un autre sujet. Insistez-vous sur le fait qu'il n'y a pas de limite économique pour recruter ?

Oui, mais que ce que j'ai dit soit clair : à présent que la situation économique du club est calme et que, le critère à l'heure de recruter est surtout le sportif. Au fond, la limite est le sens commun. De cette manière, l'économie perd de son protagonisme, bien que nous ne jèterons pas l'argent sur les fenêtres. Nous ferons ce que diront les techniciens, qui demandent chaque chose avec un sens commun.


Henry, par exemple.

Je ne peux pas annoncer de noms, mais cela inclut n'importe quel joueur.


Et un jour arrivera où le est vendra, vendra-t-il bien ?

En tant que partie de philosophie de notre club, vendre n'entre pas dans nos plans. C'est à dire, que nous devons dessiner la structure économique pour acheter indépendamment de la vente ou non de joueurs. De plus, il est plus difficile de vendre depuis le est que depuis un autre club plus petit. Les joueurs ne veulent pas partir car ici ils remportent des titres et l'ambiance est très bonne, et parce que les salaires qu'ils perçoivent ici sont difficiles d'obtenir autre part. pour cela, il y a un certain mérite pour la vente d'un joueur comme Riquelme à Villarreal pour 7 millions fixes plus 3 millions sous forme de variable, alors qu'en son jour il avait coûté 10 millions au est Villarreal a fait un effort titanesque pour se faire avec le salaire de Riquelme, chose qu'aurait plus facilement assumer Manchester United, pour donner un exemple. La différencie est que Manchester n'en voulait pas.


Recruter est en échange de Reina et de l'argent n'a pas été une si bonne affaire, n'est-ce pas ?

Reina ne jouait pas ici, mais en plus tu peux te tromper. Ce qui se passe c'est que les analyses doivent être faites à long terme. Nous pouvons établir la liste des succès et des flops de ces deux dernières années. La liste des succès : Ronaldinho, Eto'o, Deco, Marquez, Giuly, Larsson, Edmílson et Van Bommel, qui est arrivé gratuitement. Ceux qui n'ont pas triomphé : Rustu, Mario, Albertini et Quaresma qui est arrivé en échange pour 6 millions et qui est reparti pour 6. Dans la liste des incertitudes nous pouvons placer Maxi Lopez et Ezquerro, que nous avons à peine vu. Tu peux toujours te tromper, mais je crois que le pourcentage est assez bon.


Le Mini Estadi et le Palau seront-ils démolis ?

Actuellement, je ne peux pas l'assurer. Ce que je peux dire c'est qu'il y a une volonté de réordonner toute la zone de Les Corts, d'améliorer le Camp Nou et peut être plus en avant de l'agrandir, et nous savons que le plus urgent est d'arranger le Palau ou bien d'en construire un neuf. Mais cela n'est pas immédiat.


Les élections auront-elles lieu en 2007 ?

Notre hypothèse de travail est celle-ci depuis que la Generalitat nous a dit qu'elles devaient être en 2007. Mais nous voulons surtout être dans la légalité la plus absolue et que ce sujet entraîne le moins de bruit possible.


Ne détectez-vous pas qu'il y ait un grand pourcentage de la masse sociale qui ne soit pas d'accord ?

Durant les élections personne ne savait que ceci était un mandat pour 3 ans, chose qui pourrait aller à l'encontre de la volonté des électeurs, qui ont voté pour 4 ans. Pour cela, nous pensons que voter avant 2007 pourrait porter atteinte à la volonté des électeurs.




Des noms culés seront indiqués aux rues de la Ciutat Esportiva


Manque-t-il de l'argent pour achever la Ciutat Esportiva?

Non. La Ciutat Esportiva est terminée et nous attendons le permis municipal dont on nous a dit il y a une semaine que nous l'aurions d'ici 3 semaines et, par conséquent, il arrivera en février.


Cela coïncide avec ce qui a été publié par MD la semaine dernière...

Il en est ainsi, la Ciutat Esportiva est achevée pour ce que nous voulons en faire actuellement, qui est d'y installer tous les sportifs mis à part l'équipe première de football. Lorsque nous aurons le permis nous ouvrirons les portes, les équipes commenceront à y aller et en fonction du rodage, nous déciderons quand y ira la première équipe, mais ce ne sera pas cette saison.


Maintiendrez-vous le nom de Joan Gamper ?

J'interprète que sera maintenu le nom qu'elle porte. Ce que nous devons faire est de donner des noms aux rues qui circulent dans la cité sportive, chose qui serait intéressante à faire.


Le club peut-il proposer des noms ?

Oui il le peut. Plus en avant nous verrons quelle formule nous inventerons pour le décider. Nous verrons si nous le soumettons à un vote ou si nous le déciderons nous directement.


Traduction : http://www.fcbarcelonaclan.com/
source: Mundo Deportivo

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:16

Deco : "Londres decidera du reste de l'éliminatoire"

Deco assure qu'une grande partie de l'éliminatoire contre Chelsea se décidera à Londres, où il espère au moins "ne pas perdre". Il souligne que "l'équipe est plus mûre" et il recommande de "ne pas courir tant de risques".


Mercredi se jouera à Stamford Bridge le premier match des huitièmes de finale de la ligue des champions. Un match qui, comme l'affirme Deco, est d'une importance vitale parce qu'il "décidera du reste de l'éliminatoire". C'est pourquoi l'équipe, "plus mûre" que l'année dernière, doit entrer sur le terrain en cherchant la victoire ou à "essayer ne pas perdre", pour engager la partie du Camp Nou avec plus de tranquilité. Mais cela ne sera pas facile du tout. Deco est conscient de la qualité de Chelsea, à l'image de son entraîneur, et la difficulté qu'impliquera pour le Barça la pelouse de Stamford Bridge et le jeu agressif des anglais cherchant le contre. Pour cela il recommande de ne pas courir les risques de la saison passée.

Deco analyse l'actualité du Barça et de Chelsea dans un entretien pour fcbarcelona.com :

Qu'est-ce qui a changé à Chelsea depuis la saison passée à maintenant ?

"Ils n'ont pas beaucoup changé. Je pense qu'ils restent les mêmes, ils sont leader de la Premier League comme la saison passée et ils jouent à un bon niveau. En ce qui concerne les joueurs, ils n'ont pas changé non plus, a part Essien qui ne pourra pas jouer contre nous."

Et au Barça ?

"Nous n'avons pas beaucoup changé non plus depuis la saison passée. J'espère que nous pourrons tous arriver en forme à ce match parce que si nous y arrivons tous, il est certain que nous serons plus forts que l'année dernière."

En revenant à l'éliminatoire de la saison passée, quelles erreurs est-ce que le Barça a commises ?

"Dans le match retour de l'année dernière l'erreur a été que nous avons essayé de jouer trop bien, en sortant beaucoup les arrières et favorisant ainsi ce que Chelsea cherchait : des contre-attaques. Nous leur avons peut-être un peu trop laissé faire ce qu'ils voulaient, parce que nous avons perdu beaucoup de ballons derrière. Mais malgré cela, nous avons réussi à remonter, et nous étions physiquement mieux qu'eux. Mais contre Chelsea commettre une erreur rend les choses très compliquées."

Le retour cette année est au Camp Nou. Jusqu'à quel point ce fait peut être décisif ?

"C'est un avantage de jouer le retour à la maison mais il s'agit de deux équipes qui possèdent beaucoup de joueurs d'expérience qui ne seront sûrement pas tant affectés par l'atmosphère, cela ne nuira réellement à aucune équipe. Mais il est certain que si pour le match au Camp Nou nous arrivons à jouer avec tout le public soutenant le Barça, pour n'importe quel joueur il est difficile de jouer avec une ambiance aussi contrariante. Mais ce qui déterminera principalement celui qui passera ce tour sera la partie à Stamford Bridge. Si nous jouons bien là-bas et que les gens voient que nous nous donnons à fond dans l'éliminatoire, c'est sûr que dans le match retour le stade sera plein et ainsi la pression sur Chelsea sera plus grande."

Ainsi, quel message enverriez vous aux supporters?

"Qu'ils soient comme l'année passé, quand ils nous ont tant appuyés. Cette saison, en jouant le premier match là-bas, il sera très important d'avoir les supporters à nos côtés. Le match là-bas est très important et décidera du reste de l'éliminatoire. Nous devons chercher à ce que les supporters soient avec nous et cela se fera en jouant bien là-bas, si nous pouvons gagner ou si nous essayons de ne pas perdre, nous pourrons tout décider à domicile."

Les trajectoires de Chelsea et du Barça sont relativement similaires dans leurs parcours respectifs, dernièrement les deux équipes n'ont pas obtenu de si bons résultats. L'éliminatoire ne peut pas être plus équitable.

"C'est clair. Ce sont deux grandes équipes. Avec les joueurs que nous avons et les leurs, ainsi que la qualité qu'ils ont dans les sorties en contre, tout peut arriver dans ce match. Même si nous allons là-bas et que nous obtenons un 3-0, l'éliminatoire ne sera pas encore décidé, il finira toujours par se décider dans la seconde partie. Il est difficile de prévoir si ce sera un match compliqué ou avec peu de buts, on ne peut rien dire compte tenu de la qualité des deux équipes."

Quel joueur peut être le plus déterminant à Chelsea ?

"Aucun. Ils ont de grands joueurs mais la force de Chelsea est dans leur équipe, dans la manière qu'ils ont de travailler tous, et dans leur mentalité de gagnant. Je crois que le meilleur joueur du Chelsea est Mourinho, parce qu'il les connaît et qu'il a su faire que son équipe lutte jusqu'à la mort."

Jusqu'à quel point a influencé la personnalité de Mourinho dans l'équipe ?

"La mentalité de l'équipe est la mentalité de l'entraîneur. Mourinho est arrivé à donner à Chelsea et à ses joueurs des victoires, des titres, choses qu'ils ne connaissaient pas avant qu'il soit arrivé. Chaque équipe est un peu le reflet de son entraîneur et Chelsea a intériorisé la mentalité de Mourinho, une mentalité gagnante, de travailler beaucoup et de lutter à tout moment."

Qu'est-ce que l'absence d'Essien implique pour son équipe dans cet éliminatoire ?

"Pour eux c'est un joueur important. C'est un joueur fort, dur et dans un éliminatoire comme celle-ci ils en auraient besoin. Mais l'année dernière nous étions ceux à qui il manquait quelques joueurs et on ne peut pas se lamenter la dessus, je ne crois pas qu'ils se lamentent non plus."

Avec l'absence d'Essien un espace est ouvert au milieu pour Maniche, joueur avec qui tu as coïncidé à Porto. Qu'est-ce que l'équipe gagne avec ce milieu qu'elle ne gagnerait pas avec Essien ?

"Maniche apporte plus de qualité de passe et de contrôle du ballon dans le centre du terrain qu'Essien. Il leur donne plus de profondeur, mais ils perdent un peu. Je pense que pour Chelsea, c'est mieux d'avoir Maniche qu'Essien."

Mourinho a dit que sa principale préoccupation est Deco, au-dessus de Ronaldinho ou Eto'o, et que Maniche sera justement son ombre.

"Déjà nous verrons qui domine au centre du terrain. Maniche est mon ami, et c'est déja bien que Mourinho soit préoccupé par moi même et laisse des libertés à Ronnie, Eto'o et Messi. Moi ce que je veux c'est gagner et nous savons que nous pouvons gagner. Si nous sommes concentrés et si nous sommes bien nous pouvons passer."

Au Barça, les derniers éliminatoire disputés ne se sont pas bien passés. Est-ce qu'il existe une préoccupation dans le vestiaire ?

"Jusqu'a présent nous avons seulement joué l'éliminatoire de la Coupe du Roi, et la saison passée a été l'éliminatoire de Chelsea, et dans la 'Champions', on ne sait jamais ce qui peut passer. Je vois une équipe qui est en très bonne forme, et beaucoup plus mûre que l'année dernière. Bien que je reconnaisse qu'il est certain que quand tu perds une éliminatoire , tu peut penser que cela ne va pas bien."

Est-ce que vous voyez l'équipe préparée mentalement pour affronter un match comme celui-ci, dans lequel il y a beaucoup de pression exterieure ?

"Je crois que oui. L'année passée déjà nous avons été des supérieurs contre Chelsea, mais cela ne nous sert à rien si nous ne gagnons pas. Notre équipe a été championne et revient avec la plupart des joueurs, de telle sorte qu'elle doit avoir une bonne mentalité."

Depuis le terrain, est-ce qu'on perçoit cette pression externe ?

"Non. Les gens la vivent plus que nous. Nous savons l'importance d'un match comme celui-ci, nous savons que nous voulons gagner la 'Champions', et que pour le faire il faut battre Chelsea, mais quand nous entrons sur le terrain, nous n'y pensons pas."

Que serait un bon résultat au Stamford Bridge, d'après vous ?

"Gagner. En gagnant là-bas le Barça décidera de l'éliminatoire."

Source :FCBarcelona.com
traduction: www.fcbarcelonaclan.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Jeu 9 Mar - 20:16

09/03/2006 16:08
Cruyff : « Mourinho a encore beaucoup à apprendre »

La légende de Barcelone, Johan Cruyff, s’est exprimé au sujet de José Mourinho suite à l’élimination de Chelsea par le club catalan...

L’ancien héros de la sélection batave n’y est pas allé par quatre chemins en déclarant que Mourinho a perdu sa bataille contre Frank Rijkaard principalement parce qu’il n’a aucun passé de joueur de haut niveau... et qu’il n’en connaît pas assez suffisamment sur les différents aspects du jeu !

Cruyff, qui a évolué pour Barcelone pendant 5 saisons et qui, devenu entraîneur, l’a conduit vers le titre européen en 1992, a déclaré : « Rijkaard est très intelligent. Il sait parfaitement comment le football fonctionne parce qu’il a été un joueur et est aujourd’hui un entraîneur. Mais Mourinho doit encore apprendre. Il pense que tout est une guerre et ce n’est pas le cas. Avant et après les matches, il faut être respectueux». Les attaques de Cruyff surviennent après les nombreuses provocations du technicien portugais ayant pour cible le club catalan. Des provocations entraînant la colère des fans blaugrana qui ont réservé un accueil pour le moins houleux à Mourinho lors de son arrivée en Catalogne. Rappelons que des crachats et des insultes ont accompagné le technicien lusitanien lors de sa descente de l’avion, et ce, en dépit de l’appel au calme lancé par Rijkaard.


www.Goal.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kortman88
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3624
Age : 28
Localisation : UTT
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Ven 10 Mar - 21:30

KosovaEagle a écrit:
09/03/2006 16:08
Cruyff : « Mourinho a encore beaucoup à apprendre »



_________________
www.messi.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
MiSs_MeSsI19
Accro du forum
Accro du forum


Nombre de messages : 240
Localisation : ¡ SuIsSe !
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Ven 10 Mar - 22:24

kortman88 a écrit:
KosovaEagle a écrit:
09/03/2006 16:08
Cruyff : « Mourinho a encore beaucoup à apprendre »




je confirme : ...lol

regarde la tronche qu il tire .. héhéh on lui a bien mis la paté..bien fait sa t amprendra a traiter messi d acteur de gamin ou je sais po quoi..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://argentina29.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interviews des joueurs et du staff   Aujourd'hui à 14:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Interviews des joueurs et du staff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interviews des Joueurs
» Joueurs a l'essai
» LES JOUEURS SAISON 2005/2006
» Salaires de joueurs
» Ma collection de maillot de l'ol porté par les joueurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Messi.fr : La web de Leo Lionel Messi :: Les Equipes :: Le Barça-
Sauter vers: