Messi.fr : La web de Leo Lionel Messi

Lionel Leo Messi Videos Photos Fotos Lionel Messi Foro en espanol Forum en français wallappers leo messi lionel messi vs chelsea numero 19 30 10 18 Messi la web pub fc barelona argentina avatars messi su web site blog
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Samuel Eto'O

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kortman88
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3624
Age : 28
Localisation : UTT
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Mer 15 Fév - 15:41

Eto'o refuse l'offre de 45 millions d'euros de Chelsea

_________________
www.messi.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Mer 15 Fév - 23:41

Eto'o, au gala du Meilleur joueur de l'Afrique





Il peut faire histoire

Si Samuel Etóo a était est récemment élu comme meilleur joueur de l'Afrique, il se transformera peut être dans quelques jours en le premier joueur de l'histoire qui obtient ce prix à trois occasions. Etóo a déjà eu le prix en 2003 et 2004 et fait partie d'un groupe composé de Thomas Nkono, George Weah, Abedi Pele, Nwanko Kanu et Hadji Diouf.


Samuel Etóo ira ce jeudi au Nigéria pour assister au gala de livraison du prix au Meilleur Joueur de l'Afrique de 2005. Le joueur voyagera accompagné du président Joan Laporta et le secrétaire technique Txiki Begiristain.



Ce jeudi peut être un grand jour pour Samuel Eto'o. L'avant camerounés est un des trois candidats à recevoir le prix au Meilleur joueur de l'Afrique de 2005. Etóo est un des principaux favoris pour recevoir le prix qui sera livré pendant ce gala, qui reçoit le nom officiel 'de Glo-CAF Awards '.

Les '9 'du FC Barcelone voyagera ce même jeudi à Abuja (Nigéria) pour assister à la cérémonie de livraison de prix qui se celebrara à l'African International Conference Hall de la capitale Nigérienne.


L'acte de livraison de ce "galardón", vivra un nouveau face à face entre des joueurs du Barça et du Chelsea. Samuel Eto'o comme favori devant les autres deux nommées des Blues, Didier Drogba (Côte d'Ivoire) et Michael Essien (Ghana).


www.fcbarcelona.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kortman88
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3624
Age : 28
Localisation : UTT
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 16 Fév - 23:30

Il merite amplement !!

_________________
www.messi.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
zinjou
Peut plus m'en passer
Peut plus m'en passer


Nombre de messages : 442
Localisation : Temara (Maroc)
Date d'inscription : 12/11/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Ven 17 Fév - 15:40

Il l'a gagne
donc c'est le 3eme et en plus c'est le 3eme consecutif, un exploit unique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Ven 17 Fév - 19:02

Eto'o, joueur africain de l'année

Le Camerounais Samuel Eto'o, a remporté le titre de meilleur joueur africain de football 2005 devant deux joueurs de Chelsea, l'Ivoirien Didier Drogba et le Ghanéen Michael Essien. L'attaquant du FC Barcelone a déjà été sacré en 2003 et 2004.

Eto'o rejoint ainsi le Ghanéen Abedi Pelé et le Libérien George Weah, eux aussi sacrés trois fois de suite. Il a été élu avec 108 pts par les 53 membres de la Confédération africaine contre 106 pour Drogba et 50 pour Essien. «Je voudrais d'abord et surtout remercier ma mère. Je dédie aussi cette récompense à ceux qui m'ont aidé dans ma carrière (...) mais par-dessus tout, à tous les enfants d'Afrique», a déclaré Eto'o au cours de la cérémonie de remise des trophées.

Pour les autres distinctions de la soirée, le club égyptien de Al-Ahly a été sacré Club de l'année après une saison royale (Ligue des champions d'Afrique, 55 matches sans défaite), tandis que le Nigérian Stephen Keshi, sélectionneur du Togo, a reçu le titre de meilleur entraîneur. Deux ans après avoir été limogé du poste d'entraîneur-assistant du Nigeria, il a réussi à conduire le Togo à sa première qualification pour le Mondial en Allemagne.

Les récompenses

Footballeur de l'année : Samuel Eto'o (CMR, FC Barcelone/ESP)
Jeune footballeur de l'année : John Obi (NGR, sans club)
Footballeuse de l'année : Perpetua Nkwocha (NGR)
Joueur de club africain de l'année : Mohammed Barakat (Al-Ahly/EGY)
Equipe nationale de l'année : Côte d'Ivoire
Club de l'année : Al-Ahly (EGY)
Entraîneur de l'année: Stephen Keshi (NGR, sélectionneur du Togo)

www.lequipe.fr

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Ven 17 Fév - 19:03

Eto'o élu pour la troisième année consécutive, Ballon d'Or africain

Samuel Eto'o est devenu le premier joueur de l'histoire à remporter à trois reprises, le prix de meilleur joueur africain. Le camerounais qui a réussi cet exploit de forme consécutive a donc surclassé Didier Drogba et Michael Essien...



Jamais jusqu'à présent, un joueur avait dominé le football africain avec autant de clarté. Samuel Eto'o a une fois de plus été nommé meilleur joueur africain de l'édition 2005. L'attaquant du Barça a remporté ce prix pour la troisième année consécutive, un record que jamais personne n'avait réussi. Le camerounais a surclassé ses poursuivants directs, le joueur de Chelsea Didier Drogba (Côte d'Ivoire) et Michael Essien (Ghana).

Eto'o a reçu le prix lors de la soirée de Gala Glo-CAF Award, qui a eu lieu jeudi dernier à l'African International Conference Hall d'Abuja (Nigeria). Il était accompagné par le Président Joan Laporta et le secrétaire technique Txiki Begiristain. Au moment de recevoir le prix, Eto'o a souhaité le dédier à tous ceux qui souffrent dans son continent: Je dédie ce prix à tous les enfants d'Afrique.



Ni Drogba ni Essien

Ni Drogba ni Essien n'ont assisté à cette cérémonie. Concernant les autorités présentes à cette soirée de Gala on retiendra la présence du Président de la République du Nigeria, Olusegun Obasanjo, et celui de la Confédération Africaine de Football, Issa Hayatou.



Mieux que les légendes africaines

Avec ce triplé de meilleur joueur africain (2003, 2004 et 2005), Samuel Eto'o dépasse ainsi des légendes du football africain qui en avaient seulement obtenu deux, comme par exemple Thomas Nkono (Cameroun), George Weah (Libéria), Abedi Pele (Ghana), Nwanko Kanu (Nigéria) et El Hadji Diouf (Sénégal).

Source: F.C.Barcelona.com
traduction: www.fcbarcelonaclan.com






Les résultats:

Eto'o: 108 votes
Drogba: 106
Essien: 50

www.fcbarcelona.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 2 Mar - 0:30

Eto'o descelle une certaine mechanceté dans la suppossée offre de Chelsea


Le camerounais ne sera pas déconcentré et il est clair dans ses propos, tracassé par le fait qu'on l'accuse d'avoir désobéit à Rijkaard à la Mestalla.



Samuel Eto'o pense que depuis l'Angleterre on essaye de le déconcentrer à une semaine du duel au sommet en Champions League Chelsea - Fc Barcelone avec des nouvelles comme celle parut hier dans "The Guardian" : Une offre de 45 millions d'Euro de Roman Abramovitch au Barça pour bénéficier de ses services. Selon le quotidien anglais, l'arrivée de Thierry Henry au club azulgrana et le départ de Hernan Crespo de Stamford Bridge seraient les clés de l'opération. L'avant centre camerounais s'est montré scpetique sur ces nouvelles qu'il a interpreté comme une stratégie malintentionnée : "Qu'est ce qui se passe ? La rencontre s'approche, non ? Il est certain que si nous passons le cap de Chelsea et que par la suite nous rencontrons la Juventus, Fabio Capello dira qu'il veut jouir de mes services".


Samuel Eto'o, étincellant hier avec le meilleur de ses sourires dans la présentation d'une campagne publicitaire d'hygiène buccale, lorsqu'on lui a posé la question sur sa position occupé (loin de la surface de reparation adverse, ndlr), dimanche dernier à la Mestalla. Rijkaard le lui a demandé ou alors a t-il désobeit à son entraîneur ? Le goleador azulgrana a assuré qu'il a suivit les ordres qui provenaient du banc de touche et a ainsi profité pour critiquer par le biais des moyens de communication : "Tout le monde parle dans le monde du football, tout le monde a le droit de critiquer, mais que connaissent-ils du football ? Plus que Rijakaard ou moins que lui ? Vous ne connaissez rien du football. J'ai fait ce que m'a demandé l'entraîneur, et je continuerai à le faire de la meilleure des manières. Si il l'a mal fait, que tout un chacun pour sa part, tire ses propres conclusions ".


"Nous pouvons perdre par deux reprises"

Les deux dernières défaites en Liga face à l'Athlético Madrid et Valence n'ont pas d'effet sur Eto'o. "Disputée la Liga ? Avec six points d'avance ? Nous n'avons aucune pression parce que nous avons perdu par deux reprises, mais non. S'ils avaient faillit, ils resteraient à neuf points. D'autres, à dix . Qu'est ce qui doit nous préoccuper le plus ? Personnellement, je suis assez tranquille", a affirmé le "Pichichi" de la Liga.




Source : Mundo Deportivo
http://etoofans.skyblog.com/

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 2 Mar - 0:30

Le pays derrière Eto'o

Excédé par des cris racistes lancés à son encontre samedi soir à Saragosse lors du match remporté par Barcelone (2-0), Samuel Eto'o a menacé de quitter le terrain à un quart d'heure de la fin de la rencontre. Dimanche, le monde du football espagnol a unanimement réprouvé ces incidents «scandaleux» ayant visé le joueur Camerounais déjà insulté il y a un an dans les mêmes conditions.

«Une insulte au football», titrait dimanche le quotidien sportif Marca, tandis que l'autre journal sportif de Madrid, As, stigmatisait ce nouveau «scandale» de Saragosse. «C'était une honte, Samuel est un être humain et il se sentait mal sur le terrain, mais j'ai aimé l'attitude de ses équipiers qui lui ont dit de continuer», avait déclaré dès samedi soir Franck Rijkaard, l'entraîneur néerlandais de Barcelone. «Ca ne peut plus continuer ainsi» a estimé pour sa part l'attaquant brésilien Ronaldinho, qui avait convaincu Eto'o de continuer à jouer : «je lui ai dit que dans le football, il y a un meilleur côté que les cris racistes». «Je suis noir moi aussi, je suis un joueur de Saragosse et totalement opposé à ce qu'on fait les fans», a déclaré pour sa part Ewerthon, l'attaquant brésilien de Saragosse.

Le FC Barcelone, totalement solidaire de son joueur, rappelait dimanche sur son site web que La Romareda, le terrain de Saragosse, n'était pas le seul où Eto'o était régulièrement insulté, citant notamment celui du club de Getafe, dans la banlieue de Madrid. Saragosse n'avait encouru qu'une amende de 600 euros après les premiers incidents contre Eto'o il y a un an et risque cette fois une punition plus sévère. Les spécialistes rappelaient toutefois dimanche que la Fédération espagnole avait tendance à minimiser de tels incidents racistes dans les stades du pays.

www.lequipe.fr

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 2 Mar - 0:31

Ronaldinho soutient Eto'o

Après le déplorable incident vécu par Eto'o à Saragosse, où les supporteurs lui ont lancé des cachuètes et ont imité des cris de singe ce qui l'a incité à vouloir quitter la partie, Ronaldinho a confié à Marca que lui aussi aurait quitté la pelouse si le Camerounais l'avait fait.

«Si Eto'o était parti, je l'aurais suivi.» Difficile d'être plus clair que Ronaldinho lorsqu'on évoque les incidents, symboles d'un racisme de plus en plus grandissant en Espagne, qui ont opposé des pseudos supporteurs de saragosse à Samuel Eto'o. Même au sein du club adverse, Ewerthon n'aurait pas hésité à suivre Ronaldinho et Eto'o dans les vestiaires pour marquer sa désapprobation devant de tels débordements.

www.sport24.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 2 Mar - 0:31

28/02 22h24 - Football
Affaire Eto’o : 9000 euros d’amende pour Saragosse

Ce mardi, les dirigeants de la Fédération espagnole de football ont infligé une amende de 9000 euros au club de Saragosse, suite aux cris racistes lancés par ses supporters à l’encontre de Samuel Eto’o, lors du match de la 25e journée contre le FC Barcelone (0-2).

C’est une sanction qui devrait inciter les clubs professionnels à prendre des mesures nécessaires contre les actes de racisme. En effet, ce mardi à Madrid, les émissaires de la Fédération espagnole de football ont infligé une amende de 9000 euros à Saragosse, dont les supporters avaient proféré des insultes racistes envers Samuel Eto’o, le week-end dernier en Liga. Espérons seulement que ce premier pas soit suivi d’actes beaucoup plus dissuasifs.


www.sport24.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 2 Mar - 0:31

Eto'o pour plus de fermeté

L'amende de neuf mille euros infligée par le Comité de compétition de la Fédération espagnole au club de Saragosse ne convient pas à Samuel Eto'o. Visé samedi par des cris de singe émanant de «presque tout le stade» de la capitale de la région Aragon , le buteur camerounais du FC Barcelone a estimé mercredi qu'il «faudrait peut-être fermer le stade (de Saragosse) pendant un an et qu'ils aillent jouer ailleurs.»

Après avoir rappelé que «les arbitres (sont) compétents pour paralyser ou suspendre des matches» quand ils sont aux prises avec de tels comportements, la Commission nationale contre la violence dans les spectacles sportifs va de son côté faire appel de l'amende infligée à Saragosse pour que «la sanction soit augmentée et corresponde mieux à la responsabilité d'un club de première division».

Plus surprenant a été le fait que le pape Benoit XVI réagisse sur ce sujet. «Sa Sainteté encourage l'effort commun déployé pour la promotion de la civilisation de l'amour à travers le dialogue patient et le respect réciproque dans tout domaine de la société», souligne un message écrit par le cardinal Angelo Sodano, secrétaire d'Etat du Vatican, et qui devait être lu mercredi avant le coup d'envoi d'Allemagne-Italie.

www.lequipe.fr

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 2 Mar - 0:32

Eto'o a vécu en direct la défaite de Madrid à Son Moix.

Le camerounais a suivi hier dimanche les perfomances de Majorque depuis la tribune de Son Moix...



Il est allé dimanche à Palma pour oublier les évènements vécus samedi et son ex équipe, qui a gagné face au Real, lui a fait plaisir.

Ce n'était pas la première fois que la Romareda le traitait avec dédain. Ce fut le cas la saison dernière dans le même stade, et de ce fait il célébrait son but inscrit au cours de cette rencontre en imitant les gestes de singes. Ce fut ainsi sa réponse aux différentes persécutions dont il faisait l'objet. Samedi soir, il fut encore victime de mêmes insultes. Au terme de la rencontre, il n'a pas fait de déclarations aux médias.

Ce dimanche était jour de repos pour l'ensemble azulgrana, Eto'o en a profité pour voyager pour Palma (Majorque, ndlr) et il a été appercue dans les tribunes de Son Moix lors du duel entre son ancienne équipe et le Real Madrid. Samuel Eto'o a de ce fait assisté au KO des galactiques du Real (2-1) et a ainsi pris part au triomphe final, avec beaucoup de tranquillité et sportivité. En outre, les supporters qu'il a rencontré l'on apporté tout leur soutien.

Localisé dimanche par ce périodique, Eto'o n'a pas voulu non plus rompre le silence. Il était encore déplu par l'expérience vécue à Saragosse mais le moral était tout au moins au beau fixe car ses coéquipiers l'ont incité à poursuivre la rencontre et ont par la suite dédié les deux buts inscrits au cours de ce match.

Eto'o croit qu'il est urgent de trouver une solution à ces attitudes. Et celles-ci ne devraient pas passer par les décisions des joueurs eux-mêmes mais par la Fédération, qui devrait prendre en main l'affaire pour ne pas laisser les joueurs désemparés sur un terrain de jeu.




Source:Sport
Traduction: http://etoofans.skyblog.com/

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kortman88
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 3624
Age : 28
Localisation : UTT
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 2 Mar - 0:58

Héhéhéhé

_________________
www.messi.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Ven 17 Mar - 19:28

Etóo : "Si Henry doit venir, il sera le bienvenue"

Bien qu'ait spécifié que cette affirmation serait aussi valable « pour Zidane ou ma grand-mère »…

Samuel Eto'o s'est exprimé sur la possible arrivée à Barcelone de Thierry Henry, après que durant la semaine on ait beaucoup parlé du transfert de l’international français par l'organisme azulgrana.

Lorsqu’on lui a demandé s'il était contre l'incorporation de Henry ou non, par la concurrence qu’il pourrait lui poser, Eto’o a répondu : "Je n'ai pas la clé du vestiaire". Le camerounais a essayé d'être démarqué, en tout cas, de l'affaire, "parce que la direction est celle qui doit apporter des joueurs et si elle le fait, ce sera pour améliorer l’équipe".

Le meilleur buteur provisoire de la Liga a assuré que le vestiaire barcelonista n'a pas été tracassé par les bruits en ce qui concerne Thierry Henry et a ajouté que "s'il doit venir, il sera le bienvenue", bien qu'il ait spécifié que cette liste est étendue à toute inscription. "Cela vaudrait aussi pour Zidane ou ma grand-mère", a spécifié l’attaquant.

Samuel Eto’o a préféré parler de la situation de l'équipe dans la Liga et la première chose qu'il a fait a été de montrer sa satisfaction pour la décision du Comité d'Appel de retirer le match de sanction à José Edmílson que lui avait imposé la Compétition. L’azulgrana, dans son analyse de la Liga, a considéré que "le plus grand rival de Barcelone est Barcelone", ce pourquoi il a rappelé les neuf points d'avantage que compte le Barça sur Valence et le Real Madrid.

Par conséquent, Eto’o comprend comme logique l'euphorie que vivent les supporters, mais a plaidé pour une plus grande prudence entre les joueurs de l’équipe. "Si nous nous croyons que sans jouer nous avons gagné ce serait un problème, mais si nous croyons que c’est peut être perdu avant tout déplacement alors ce sera bon", a-t-il indiqué.

Samuel Eto’o, celui qui a refusé de se prononcer sur l'actualité de son ex-équipe, le Real Madrid, a reste tracassé par la défaite de la journée passée face à Osasuna, convaincu que d'autres équipes ont déjà essayé des tactiques comme l’ont fait les joueurs de Navarre mais sans succès. "Il faudra voir si samedi nous récupérons de tout ce que nous avons rendu mauvais l'autre jour", a conclus Eto’o, réticent à prolonger aussi la polémique sur le racisme dans les stades de football qu’il a allumé avec la visite de Barcelone à Saragosse, parce que "ce qui s’est passé est déjà du passé".

Il n'a pas voulu non plus s’étendre sur le départ annoncé du suédois Henrik Larsson à fin de la saison en dépit de son rendement brillant comme azulgrana, bien qu'il ait assuré que le vestiaire n’a pas insisté pour qu'il reste.


Traduction : www.fcbarcelonaclan.com
Source : Mundo Deportivo

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mokhtarinho
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 2095
Localisation : Casablanca, Maroc
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Ven 17 Mar - 22:05

héhé faudrai voir sa grand mère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.messi.fr
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Mar 21 Mar - 18:51

FC Barcelona vs Getafe: Eto’o, pour le 100ème but en Liga ?



Frank Rijkaard a revendiqué le rôle de goleador de Samuel Etóo la veille du match de la Real Sociedad. "Il travaille pour être le joueur que nous connaissons tous", il a expliqué. Le camerounais n'était plus le même depuis son retour de la CAN. Son penalty manqué face à la Côte d'Ivoire et la l’élimination du Cameroun avaient laissé l'avant-centre 'touché’. Depuis, son rythme au Barça avait été freiné et lorsqu’il inscrivait son but face au Deportivo (3-2), il y avait trois journées qu’il n,’avait plus marqué et cela remontait au 7 janvier, face à l'Espanyol au Montjuïc. Mais Eto’o n’a pas tardé à faire savoir à son entraîneur qu’il allait mieux. Samedi à Anoeta, il a récupéré son instinct de buteur et a mis les choses au clair en disant bien qu’il ne pense pas céder de terrain vers la conquête du 'Pichichi 'et du 'Ballon d'Or '.

Eto’o veut s’assurer du titre et marquer à nouveau ce soir, dans le match face à Getafe. Ce serait un but spécial parce que le camerounais atteindrait le registre rond des cent buts en Première Division, une marque à la portée de quelques privilégiés. De fait, ses chiffres avec le Barça sont déjà de luxe authentique : il a marqué 45 buts lors de ses deux saisons en azulgrana : 25 l’an passé, saison pendant laquelle il est resté aux portes du titre du 'Pichichi 'au bénéfice de Diego Forlán, et 20 buts cette saison alors qu’il reste encore 10 journées à couvrir. Eto’o est bien parti pour remporter le titre de Pichichi – Villa, le deuxième, est à 16 buts - et est à cinq goals de battre son record dans une même saison, record qui date de la saison passée.

Lors du premier retour, il a déjà inauguré le marquoir du 0-3 et avait offert le deuxième but au français Giuly.





Trajectoire ascendante

Avec son 'centenaire' particulier, Eto’o pourra célébrer une trajectoire dans la Liga enviable, situation qui s’est améliorée à chaque fois depuis ses débuts en Liga le 5 décembre 1998 habillé du maillot du Real Madrid face à l'Espanyol. Bien qu'il ait été avec Majorque, le 1 avril 2000, il y a déjà six ans, quand est arrivé son premier but. C'était la journée 31 de la Liga et le camerounais a été baptisé face à l'Espanyol (1-3) à Son Moix, alors que Diego Tristan était le meilleur buteur d l’équipe des Baléares. L'avant est resté à Majorque lors de la saison 2000-01, où il a joué 28 matchs et a marqué 11 buts et a aidé son équipe à finir troisième de la Liga. Deux années plus tard, en 2003, il a signé son plus grand succès en Majorque en conquérant la Coupe du Roi face au Recreativo avec deux objectifs buts en finale. La saison avant de venir au Barça, il avait inscrit 17 buts en 32 matchs, un chiffre encourageant qui laissait déjà deviner l'odorat de ce goleador insatiable.


Traduction : www.fcbarcelonaclan.com
Sources : Mundo Deportivo

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Mer 22 Mar - 15:55

Deux buts spéciaux pour Eto'o
Article du 22-03-2006



Avec ses deux buts contre Getafe hier soir, Samuel Eto'o comptabilise 101 buts en Liga, dont presque la moitié (47) lors de ses 63 matchs avec le Barça durant les deux dernières saisons. Ses 22 buts cette saison lui donnent une grande avance au classement des buteurs du championnat...


Eto'o a ouvert son compteur de buts en Espagne lors de la saison 1999/2000, marquant 6 buts en 13 rencontres avec Mallorca. Il en a marqué 17 autres lors des deux saisons suivantes, ensuite lors de ses deux dernières campagnes aux baléares il progressa dans son jeu marquant 31 buts en 62 matchs, si bien qu'il marqua deux buts lors de la finale de coupe remportée en 2002/2003.

Explosion au Barça

Cependant, c'est en jouant au Barça qu'Eto'o a vraiment montré son talent de buteur. L'année passée il a raté d'un poil le titre de 'pichichi' avec 25 buts en 37 matchs, tandis que cette saison il a déja marqué 22 buts en 26 matchs et domine le classement des buteurs - au total, il a marqué 47 buts en seulement 63 matchs depuis son arrivée au Camp Nou. De plus Eto'o a marqué 8 buts en Champion's League et 2 en Supercoupe d'Espagne, ce qui porte a 58 son total au Barça.

Autre record : Puyol atteint sa 200ème rencontre au Barça

Carles Puyol a également franchi une étape importante dans sa carrière hier soir, avec sa 200ème apparition en Liga avec le Club. Puyol a fait ses débuts lors de la saison 1999/2000 contre Valladolid et il a continué pour arriver à 23 apparitions. Il s'est peu à peu imposé et deux saisons plus tard il a joué 35 matchs sur 38. Malheureusement, son 200ème match a été marqué par un carton jaune, son 5ème cette saison ce qui signifie qu'il ratera le prochain match et ce qui obligera Rijkaard à probablement le remplacer par Rodri, accompagné par Motta au coeur de la défense.

Source : FCBarcelona.cat
Traduit par nos amis du www.fcbarcelonaclan.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Mer 22 Mar - 16:10

Spécial 25 ans de Samuel Eto'o : "Le meilleur est à venir"



Unique, impulsif, simple, rebelle, énorme, intrépide, doux, enchanteur, libertin, joyeux, souriant, aventurier... Samuel Eto'o c'est tout cela et encore plus. Le camerounais, qui fête ses 25 ans aujourd'hui (vendredi, ndlr) a eu une agréable surprise la veille. Nous (des journalistes du quotidien espagnol Sport) nous sommes rendus chez lui pour lui offrir un énorme gâteau -comme ceux qu'on voit dans les dessins animés- sur lequel étaient parsemés ces adjectifs qui le définissent. Il y en avait beaucoup plus sur le gateau, mais soit ils sont tombés durant le trajet jusqu'à son domicile ou alors ils se sont décomposés sous l'effet du soleil qui frappait.

Eto'o était surpris de nous voir lorsqu'il a ouvert sa porte : “Que faites-vous là ? Et qu'est-ce vous transportez ? ”. Lorsque nous lui avons révélé le contenu de notre paquet, ses yeux se sont illuminés comme ceux d'un gamin. Il a très vite défait le papier-cadeau et en lisant sans s'arrêter chacun des mots. “Que veut dire 'rialler' ? et 'dolç' ?”, nous demandait Samuel.

Eto'o nous a remercié pour ce gâteau si original -concocté dans le laboratoire le plus doux au monde, la pâtisserie Escribà- ainsi que pour la Une que nous lui faisions admirer -dont il était la grande vedette- et qui un jour pourrait devenir réalité, “d'ici peu...”, ajouta-t-il tout en lisant les titres qui le situent comme le numéro un au monde, 'Pichichi' et Soulier d'Or.


Peut-être dès la fin de cette saison ?

J'espère. Mais avant les récompenses individuelles, il faut penser au collectif. Nous sommes en train de jouer notre vie en Ligue des Champions.


Pour le Championnat ça semble très bien parti...

Ça va bien, mais on ne peut pas se relâcher. Il faut continuer à cravacher dur sur tous les terrains.

Quelle équipe vous préoccupe le plus, Valence ou le Réal ?

Le Barça. Si on continue ainsi, personne ne pourra nous arrêter, mais il faut maintenir l'intensité et la concentration.

Deco a affirmé récemment que la Liga pourrait être en poche après les deux prochaines journées...

Moi je n'oserais pas le dire. Ce qui est sûr c'est que nous allons jouer deux matches à l'extérieur et si on les gagne, on aura fait un pas de géant, surtout parce que Valence et Madrid s'affrontent cette journée.

Quel score vous arrangerait lors de ce match ?

Peu m'importe. Beaucoup préfèrent un nul, mais moi je ne pense qu'à gagner contre Osasuna.

Êtes-vous inquiet du fait que les gens autour du club pensent que le Championnat est déjà dans la poche ?

Non. Je serais inquiet si nous les joueurs le pensions.

Et la pluie d'éloges qui tombe sur l'équipe ?

Ça ne m'inquiète pas non plus. Il y aurait problème si on y faisait attention et qu'on se croyait les meilleurs, car dans ce cas, on pourrait mourir d'excitation.

Comme cela s'est passé dans un autre club ?

C'est vous qui le dites.

Vous sentez-vous à l'aise dans la course au 'pichichi' avec 19 buts ?

Je me sentirai plus à l'aise quand on aura remporté le Championnat.

Mais vous avez une bonne avance, puisque le suivant, le valencien Villa, est à quatre buts...

Le mieux c'est que nous sommes à 10 points de Valence. C'est cette avance là que j'aime en fait.

Avez-vous vu l'élimination de Madrid à Londres ?

Non, mais on m'en a parlé et j'ai aussi vu les extraits du match.

Qu'en pensez-vous ?

Ça m'est égal. Nous devons seulement nous préoccuper du Barça.

Pensez-vous qu'un cycle vient de se terminer à Madrid ?

Il faudra le leur demander.

Mais, plus les choses vont mal pour Madrid, mieux c'est pour le Barça...

Je ne vois pas les choses ainsi. Vaut mieux battre le Réal quand il est au top que lorsque le club traverse une mauvaise passe.

La démission de Florentino vous a- t-elle fait plaisir ?

Les malheurs des autres ne me font jamais plaisir.

Est-il vrai que Rijkaard vous a fait un rappel à l'ordre, pour que vous ne soyez pas obsédé par votre croisade contre le racisme ?

Non. Il a parlé avec moi comme le font deux personnes. Ce n'était pas du tout un rappel à l'ordre. Il m'a demandé des choses et je les ai parfaitement comprises.

Pensez-vous que maintenant les gens vous chercheront plus de noises sachant que vous êtes sensibles à ce sujet ?

S'ils le font, je devrai être plus intelligent qu'eux, mais je ne pense plus que cela arrivera, puisque jusqu'à présent, ça m'est arrivé sur deux stades en Espagne, à Saragosse et à Getafe.

Pourquoi selon vous certaines personnes persistent à mettre en doute votre bonne relation avec Ronaldinho ?

Ronaldinho est comme un frère pour moi. Parler c'est très facile, et mentir encore plus. Je n'ai jamais eu aucun problème avec Ronnie car je l'admire et je me sens partie prenante de ses succès. Je remercie Dieu qu'il soit joueur du Barça.

Puisqu'on est dans les sujets polémiques, est il vrai que vous partiriez du Barça si Henry y venait ?

Qui dit ça ? Je suis très bien à Barcelone. Pourquoi les gens s'échinent à m'opposer aux autres ? Henry est un grand joueur et plus de grands joueurs nous sommes, mieux c'est pour le club.

Pensez-vous, comme Ronaldinho, que l'argent ne fait pas le bonheur ?

C'est peut-être vrai, mais il y contribue. Je le sais très bien, car grâce à l'argent de ma Fondation, j'aide de nombreux enfants de mon pays. Rendre les gens heureux est un cadeau du ciel.

Comment va votre relation avec Mourinho ?

Mieux qu'il y a un an.

Et avec Abramovich ?

Je ne le connais pas personnellement.

Avez-vous une préférence pour les quarts de finale de la Champions Laegue... ?

Peu m'importe. Mais ce que je sais, c'est que personne ne veut jouer contre nous.

Comment envisagez-vous la fin de la saison ?

Si on continue ainsi, ça pourrait être quelque chose de magique pour tout le monde. Tout indique que le meilleur est à venir, mais si et seulement si nous gardons les pieds sur terre à tout moment.

Avez-vous un souhait particulier avant de souffler sur les bougies de votre 25ième anniversaire ?

La paix, la santé et le bonheur pour tous.

Je veux dire à titre personnel...

Mon frère, toi même tu sais déjà...


http://etoofans.skyblog.com/

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 23 Mar - 15:54

Samuel ETO'O, désormais "un Centenaire" en Liga



Samuel Eto'o a inscrit son 100ème but en Liga (celui du 2-1 ce mardi, ndlr) et par la suite a salé l'addition pour se placer juste à deux buts du leader au classement du Soulier d'Or Européen.

Juste au moment où les critiques s'élevaient sur son rendement depuis son retour de la Coupe d'Afrique des Nations, mais aussi à l'instant où depuis l'Angleterre, les spéculations ne cessent d'émaner de la part de l'envie insatiable d'Abramovitch de compter le camerounais dans ses rangs pour la saison prochaine, le « Lion Indomptable » a resurgis. Et il l'a fait au moment le plus opportun. Les plus de 67.000 spectateurs qui se sont donnés rendez-vous ce mardi soir au Camp Nou on été accueillis à froid par la formation madrilène. Getafe avait ouvert la marque dans les toutes premières minutes avec un but de Nano, un pur produit de l'organisation azulgrana. Malgré le fait que Giuly, très en forme n'a pas perdu de temps pour remettre le pendules à l'heure, les madrilènes étaient prêt à tout pour ne pas plier l'échine dans les installations du Barça.

En dépit de tout cela, Eto'o avait en suspens un record historique à battre et il savait qu'il ne pouvait pas manquer cette occasion. Après avoir inscrit son 99ème but en Liga (54 à Majorque et 45 au Barça), son centenaire ne pouvait pas attendre plus longtemps, et surtout lorsque son équipe avait tant besoin de ses buts pour vaincre. C'est dommage que lors de la première période, le camerounais a eu un choc avec le portier Luis Garcia alors qu'il s'élevait pour reprendre un ballon de la tête dans la surface. Le « 9 » a retrouvé en Giuly mardi soir, un partenaire idéal pour concrétiser son record. Sept minutes après le début de la seconde période, le camerounais a fait un « une-deux » avec le français pour que le ballon termine sa trajectoire dans les filets de Getafe, reprenant ainsi l'avantage. Le Camp Nou passait ainsi des moments de souffrance au délire total, et est venu s'ajouter à la fête d'Eto'o, le cantique entonné lors de la consécration de la Liga passée pour rendre hommage au camerounais. Dès cet instant, le but du camerounais rapprochait encore plus le Barça vers leur second sacre consécutif, malgré le fait qu'il reste encore neuf rencontres à disputer.


A deux buts du Soulier d'Or.

Tenir son centenaire était chose faite, faire mieux que cela serait encore plus satisfaisant. C'est sans doute ce sentiment qui animait Eto'o, celui qui s'est transformé en l'homme du match de la rencontre de cette 29ème journée de Liga. Le camerounais, pas tout à fait comblé avec ces 100 buts et le « Pichichi » de la Liga, a choisi de se placer en ligne de mire pour le titre de « Soulier d'Or », consécration qui couronne le meileur buteur de tout les championnats européens. Seize minutes après avoir inscrit le but du 2-1, le « 9 » azulgrana a profité d'une passe du « Roi » des passes décisives (avec celui d'hier, Ronaldinho compte déjà 15 passes) pour boucler la marque et se placer ainsi à la deuxième place du classement des meilleurs buteur d'Europe, à seulement deux buts de Luca Toni, l'avant centre de la Fiorentina qui compte 24 buts dans le Calcio, et devant l'avant centre de l'Ajax Hutelaar.

Eto'o a profité de cette occasion pour lui aussi faire un compliment particulier à Ronaldinho, qui a écouté les chants émanant des gradins pour célébrer les 26 ans du brésilien. Juste après avoir marqué, que ce soit le premier ou le second but, le « 9 » azulgrana s'est a donné à une embrassade avec le crack brésilien, embrassade qui laissait entrevoir non seulement la parfaite communion entre les deux mais aussi leurs envie à vouloir gagner tous les titres possibles avec le Barça, question d'inscrire leurs noms en lettre d'or dans l'histoire du club. Félicitations Eto'o pour ton centenaire. Félicitations « Ronnie » pour ton anniversaire.

A trois réalisations d'égaler son record personnel

Avec le doublet de ce mardi, en marge d'être assuré une fois pour toute du titre de « Pichichi » (Villa étant à 6 buts du camerounais), Eto'o est sur le point d'égaler et même dépasser ses records comme azulgrana dans la Liga. A moins neuf journées de la fin du championnat, le camerounais compte 22 buts, trois de moins que la saison passée. En outre, lors de la saison 2004-05 il a obtenu 25 buts en 37 journées, tandis qu'à présent il en compte 22 en 26 rencontres.





Traduction: http://etoofans.skyblog.com/
Source: www.Elmundodeportivo.es

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Ven 24 Mar - 18:31

Eto'O: "Je rêve de marquer à Paris"
Article du 23-03-2006



Après avoir franchi la barrière symbolique des 100 buts, Eto'o veut placer la cerise sur le gâteau après cette excellente année.

Au cas où quelqu'un en aurait douté, Samuel Eto'o a démontré mardi devant Getafe qu'il n'a rien perdu de son instinct de buteur. Il a marqué deux buts qui le renforcent comme 'Pichichi' de la Liga, a montré sa légitimité dans la lutte pour le 'Soulier d'Or '- il se situe à deux unités de Luca Toni, qui en compte 24- et a pu fêter devant son public son 'centenaire' personnel en ajoutant son centième but en Première Division sur le 2-1.

Le joueur voulait atteindre ce chiffre rond devant son public et n'a pas failli. Après sept minutes dans la seconde mi-temps il a marqué le but qui permettait au Barça de remonter devant Getafe et d'achever presque définitivement la Liga. "Tout est grâce au 'noir '- ainsi appelle-t' il affectueusement Ronaldinho - et à Iniesta. Comment ne vais-je pas marquer avec eux? S'ils sont là, je marque et l'équipe gagne".

Aussi facile que ça. Peut-être n'est-il pas toujours modeste, mais il sait reconnaître le travail de ses compagnons à sa juste valeur et même se placer au deuxième plan s'il pense que c'est nécessaire. Ce qui est certain, c' est qu'Eto'o ne s'est pas contenté de marquer son centième but mais a également voulu dépasser cette barrière symbolique en atteignant les 101 unités, un chiffre qui l'encourage à se donner de nouveaux défis. "Le meilleur est encore à venir", annonçait-il après le match. "Je ne peux pas encore dire si 101 buts représentent beaucoup ou pas dans ma carrière. Le bilan, je le ferai quand je me retirerai du métier de joueur de football. Je peux seulement dire qu'il me reste encore beaucoup de buts sous les couleurs du Barça ".

Parole d'Eto'o

Venant d'une personne aussi franche, une telle promesse n'est pas vaine. C' est la parole d'un buteur qui sait apparaître quand son équipe a le plus besoin de lui et qui sait répondre avec des performances comme celle de mardi à ceux qui mettent en doute son rendement. C'est dans ces moments que le 'lion indomptable' se réveille avec une faim de buts plus grande encore. Eto'o ne traversait pas son meilleur moment depuis qu'il est revenu de la Coupe d'Afrique. Il avait seulement fait trembler les filets devant le Deportivo et la Real Sociedad depuis le 7 janvier dernier, face à l'Espanyol à Montjuïc. Trop peu pour un avant-centre habitué à accompagner ses prestations de buts - il en totalise 22 en 25 matchs -. Eto'o a de nouveau revendiqué mardi son statut de 'killer' auquel il nous a habitué et celui d'homme décisif d'un Barça inarrêtable sur son chemin vers le titre de champion de la Liga.

101 buts, ce n' est pas mal du tout, mais à présent le '9' blaugrana a le regard tourné vers un autre objectif : la Champions League. Il est inévitable de penser au titre européen une fois la Liga pratiquement acquise. La priorité est d'arriver à Paris et de soulever le trophée, mais le camerounais avoue avoir un souhait plus personnel: "De quel but je rêve? Du but de Paris, si Dieu veut". Marquer lors de la finale de la Champions League et placer son équipe au sommet européen lui permettrait d'achever une saison parfaite pour le Barça. Ce serait un but qui lui procurerait sûrement les mêmes sensations qu' il ressentit la nuit du 14 mai dernier, sur le terrain de Levante, lorsqu'un de ses missiles permit aux élèves de Rijkaard d'être mathématiquement sacrés champions de la Liga. Ce but reste pour l' instant son préféré de tous ceux qu' il a marqué. Un de plus parmi une très longue liste qu'il souhaite continuer à allonger. Pour l'instant, il est sur la bonne voie.


Source: El Mundo Deportivo
Traduction: www.fcbarcelonaclan.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Sam 22 Avr - 13:21

Eto'o, avec le coeur chaud mais la tête froide.

Samuel Eto'o a les pieds fermement sur terre et, en dépit de l'excellent résultat à San Siro, se rend bien compte qu'il y a toujours un match retour à jouer. "Nous ne pouvons pas penser comme les supporters" dit-il. "nous devons garder la tête froide même si nos coeurs sont chauds."



Tout le monde veut la ligue de champions, mais il y a encore beaucoup d'obstacles à franchir pour y arriver. Le prochain est la venue de Milan mercredi prochain. Ce sera une partie très compliquée et bien que le 0-1 obtenu en Italie puisse donner une certaine tranquillité, Samuel Eto'o fait appel à la prudence : "Nous ne pouvons pas penser comme un supporter parce que les demi-finales se jouent en deux matchs et dans le football tout peut arriver au match retour. Nous devons garder la tête froide même si nous avons le coeur chaud. Je joue au football et dois penser comme un joueur. Je sais ce que c'est de souffrir et je sais que je souffrirai au prochain match pour éviter l'élimination. Nous devons aller avec tranquillité et savoir que peu à peu ils peuvent arriver."

C'est pourquoi l'avant-centre camerounais décline assumer le rôle de favoris : "Je ne sais pas si nous avons été meilleurs dans le match en Italie. À l'heure actuelle il ne faut pas chercher qui est le mieux. Contre le Benfica nous avons été supérieurs dans le premier match et à la fin nous aurions pu perdre. Au-dela du jeu, le plus important est de ne pas se faire éliminer. Pour l'instant, nous avons fait un demi - chemin. Si mercredi nous passons, nous pourrons évaluer à cent pour cent le match de San Siro."



La Tour Eiffel n'est pas encore en vue
En rappelant des mots du président Joan Laporta après avoir passé les quarts de finale face au Benfica, dans lesquel il disait qu'on voyait déjà la pointe de la Tour Eiffel, les journalistes ont demandé à Samuel Eto'o s'il voit aussi Paris plus près : "Je ne le vois pas encore. Le président transmet parfois aussi ce que les supporters veulent. En tant que joueur de football, je dois y aller avec prudence parce qu'il nous reste une partie du chemin à parcourir."


Un but de tranquillité
Cependant, Eto'o ne dissimule pas que le 0-1 obtenu au stade italien est un résultat assez positif qui donne une certaine tranquillité bien qu'il ne permette pas de tomber dans la relaxation : "Grâce à Dieu nous avons pu sortir de San Siro avec un bon avantage mais nous ne pouvons pas nous permettre de dormir pendant le match retour. Nous avons la tranquilité que nous pouvons marquer un but et jouons à domicile, mais nous devons jouer avec beaucoup de maturité."


Nous merritons tous d'aller à Paris


Ils donneront 1.000 pour cent
Il est indéniable que le rêve de la Ligue de Champions devient de plus en plus une réalité. Pour cela, Samuel Eto'o souligne qu'ils ne veulent pas laisser passer cette occasion de faire l'histoire, et que pour cela ils donneront tout mercredi prochain : "Pour tout joueur de football c'est une motivation très grande de pouvoir prendre part à un tournoi comme celui-ci. Et maintenant que j'ai l'occasion d'être dans des demi-finales de la 'Champions' nous devons tout donner. Et voir si les rêves peuvent devenir réalité. Nous devons sortir du stade en y laissant le pied s'il est nécessaire et qu'un autre compagnon joue la finale. Si Milan joue à 100 pour cent nous devrons jouer à 1.000 pour cent."



La sentence de la Liga
Avant le match retour au Camp Nou, le FC Barcelone pourrait être proclamé champion de la Liga. Si Valence ne gagne pas à Bilbao et le Barça obtient les trois points à Séville, cela offrirait le championnat aux catalans. Eto'o assure qu'ils ne font pas de comptes sur quand on pourra se proclamer champions, bien que le plus tôt sera le mieux : "Ca m'est égal quand nous condamnerons la liga. Ce que nous voulons tous, y compris les supporters, c' est de l'achever tôt si nous pouvons. Nous allons dans un stade très difficile, et ne pouvons pas dire que nous gagnerons certainement. Séville a une équipe qui a assez bien travaillé. Ils jouent devant leur public et voudront gagner pour eux et cela rendra le match très compliqué et nous devrons donner beaucoup. Si l'occasion se présente nous essayerons de gagner la Liga là."


Villarreal ou Arsenal dans une finale hypothétique ?
Samuel Eto'o n'aime pas s'imaginer à Saint Denis sans avoir accompli le travail d'abord. Mais s'il devait s'imaginer la finale de la Ligue des Champions avec le Barça à un côté du terrain de jeu, l'avant camerounais admet que, en parlant avec le coeur, il préfère jouer contre Villarreal : "On pense toujours que la Liga où il joue est la meilleure et si je dois en choisir un, en la voyant comme un rival mais comme une équipe qui travaille avec nous dans la même ligue, je ne choisis pas Villarreal parce qu'ils méritent de rêver tout comme nous. Ils ont fait un travail très bon et je connais là beaucoup de joueurs. En pensant avec le coeur je veux Villarreal."


Ronaldinho plus 10 joueurs
Interrogé sur la qualité de Ronaldinho, Samuel Eto'o n'a pas nié l'excellence de l'astre brésilien, bien qu'il ait rappelé que Ronaldinho a besoin du reste de l'équipe pour "décider" un match : "Il est important comme tout autre joueur. Il ne peut seulement pas "décider" un match mais avec les dix autres joueurs si. C' est le Barça et sa force. Face à Milan, Giuly a été celui qui a "décidé" hier, bien que la passe ai été Ronaldinho."

Traduction : FCBarcelona Clan
Source : www.fcbarcelona.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Lun 1 Mai - 12:42

Pichichi de la Liga : Eto'o statique !

Eto'o n'a pas eu de chance ce samedi face aux buts de Cadiz...

Samuel Eto'o a terminé la rencontre face à Cadiz tout désespéré de n'avoir pas pu marquer. Le camerounais l'a essayé en vain et à même disposé d'un penalty pour perforer les filets gardés par Limia, mais ce samedi soir n'était pas la nuit de Samuel. L'azulgrana s'est ainsi vu gaspillée une occasion en "or" afin d'assurer le "Pichichi" de la Liga qui lui avait déjà échappée la saison dernière dans les ultimes journées suite à un "hat trick" de l'uruguayen Forlan dans le Camp Nou. Cette année, Samuel Eto'o n'est pas disposé à revivre ce pire cauchemar, mais la realité est là, celle de savoir que David Villa est plus que jamais dans le collimateur du camerounais. En ce moment, Eto'o compte seulement deux buts d'avance sur l'avant centre de Valence (24 contre 22) et le plus inquietant est que le "che" joue cet après-midi face à Alavés, qui joue son va tout contre la rélégation à Mestalla.

David Villa a réduit son écart grâce à la pluie. Une évidence, car l'azulgrana n'a pas joué la journée passée à Seville, ce qui lui a empêché de résister, ou au moins d'essayer de le faire, au "hat trick" que l'avant centre de Valence a réalisé à San Mamés face à l'Athletic. Eto'o a donc ce compte en suspens et il sera décisif pour le titre de "Pichichi", car il disputera la dernière rencontre le 20 mai face à Seville alors que le championnat sera déjà achevé.

Cinquième penalty manqué
Le penalty éxécuté par Samuel Eto'o ce samedi a été le deuxième manqué par le camerounais cette saison en Liga (le dernier en date était face au Bétis) et le cinquième que le Barça n'a pas pu concrétiser des 17 qu'ils ont concedés toutes compétitions confondues, 12 d'entre eux ont été obtenus en Liga. Ronaldinho en a manqué trois, tandis que Samuel Eto'o, avec celui d'hier était à son deuxième. A ce niveau de la saison, les hommes de Frank Rijkaard ont manqués le même nombre de penalty que la saison dernière, lorsque sur les 14 penalty obtenus ils avaient seulement pu concrétiser neuf d'entre eux. Une efficacité pas très rassurante dans un style de jeu que Frank Rijkaard travaillera sans doute dans les prochains jours; pour cause la finale de la Ligue des Champions qui pointe à l'horizon.

Source : Mundo Deportivo
traduction: www.fcbarcelonaclan.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Jeu 11 Mai - 18:22

J'attends cette rencontre depuis 25 ans
Article du 11-05-2006



S'il y a un homme capable de répéter ce quà fait Koeman il y a quatorze ans contre la Sampdoria, ce n’est autre que le meilleur avant centre du monde actuellement : Samuel Eto’o.

Il en a déjà une, mais jamais il ne l'a compté comme la sienne parce qu'il l'a gagné au Real Madrid sans à peine avoir compté pour quelqu'un là-bas. Il ne sera pas le premier camerounais qui y arrive non plus parce que son compatriote et ami Geremi en a gagné deux déjà. Ce ne sera pas non plus sa finale la plus importante, parce que la médaille d'or des Jeux Olympiques de Sydney qu’il a remporté avec le Cameroun a le moment d'euphorie le plus important vécu dans son pays depuis des décennies.

Mais Samuel Eto'o est de plus en plus obsédé par cette coupe d'Europe. Marquer lors de cette finale ne le préoccupe pas, sa seule obsession est de la ramener à Barcelone. Celui situé devant est conscient que l'équipe est à un pas d'entrer, de la plus belle des manières, dans l'histoire du club. Le 17 mai prochain à Paris, il veut se sentir l'homme le plus heureux du monde.

A quoi ressemble ce trophée ?
Est-ce que c'est le même qu'ils nous donneront si nous gagnons ?

Celui-ci est une réplique de celui de Wembley, mais sera plus ou moins ressemblant.
Je ne la touche pas parce que quelques-uns dans le vestiaire disent que ça porte malheur et, bien que je ne sois pas superstitieux, je préfère ne pas risquer.



En tout cas ce ne sera pas la première coupe d'Europe que tu gagnes...
Si, elle le sera, parce que celle que Madrid a gagné en 98, je ne la considère pas pour moi. Elle était dans la photo officielle et rien de plus.

Tu sais déjà que tu ne seras pas le premier camerounais à la gagner ?
Oui, Geremi me lance toujours en pleine figure qu’il a deux Coupes d'Europe. Il me 'pique' avec des choses ainsi, mais si je lui dis de parier sur celui qui en aura le plus dans sa carrière, il se tait immédiatement.

Pour un ‘9’, marquer le but qui donne le titre à l’équipe doit être le summum ?
Ce serait un mensonge de dire que marquer n’est pas un de mes objectifs, c’est ainsi quelque chose que tous nous rêvons par l'importance qu'il a et pour la joie qui suppose d'obtenir quelque chose tellement important pour beaucoup de gens. Ma seule obsession est de gagner, ça ne me préoccupe pas de marquer. Si Dieu le veut, les objectifs seront atteints.

Pourquoi est-ce que les gens s'obstinent à dire que tu vis trop obsédé par le but ?
Je ne les comprends pas. Tous ceux qui osent penser des choses ainsi ne me connaissent pas. Ils ne me le disent pas en face. Ils le disent et ils demeurent si larges. L'important est que Rijkaard et mes compagnons sont avec moi et croient en moi. C’est ce qui compte réellement pour moi.

Qu'est-ce que tu dirais à ceux qui vous donnent comme favoris de cette finale ?
Ce n'est pas vrai. Une finale c’est toujours du cinquante cinquante. La pire des choses que nous pourrions faire est de nous détendre en pensant que nous sommes le meilleur et que la coupe est remportée avant même d’avoir jouer. Nous serions déjà morts avant de commencer.

Qu'est-ce qui vous préoccupe chez Arsenal ?
C’est une grande équipe qui affectionne le jeu rapide et aime garder la balle à son compte, un peu comme nous. Du gardien à Henry, tous sont bons.

Est-ce que nous verrons un duel Eto'o-Henry ?
Ce type de confrontations ne me plaît pas parce que les équipes jouent à onze contre onze. Nous serions dans le tort si nous croyons qu'un de nous deux va décider de la finale. Henry est un bon joueur, mais Reyes ou Cesc, aussi.

Pourquoi est-ce que les gens s'obstinent à vous opposer toi et Henry ?
Je ne le sais pas non plus. Je supporte depuis toute une saison des questions sur ce que je vais faire si Henry arrive et déjà je commence à me fatiguer. Quelques-uns veulent que nous nous affrontions, mais vont en garder seulement les envies parce que, leur plaise ou non, Henry est mon ami.

Est-ce que tu sens la pression d'être aux portes d'une grande finale ? Pas encore. Je suppose que dans quelques jours les choses commenceront à changer. Mais l'important est de préparer le match comme un de plus, avec le souci de bien faire les choses et sans nous mettre plus de pression que la normale.

Est-ce que tu es conscient que vous êtes à un pas de rééditer le triomphe de la Dream team ?
Je suis venu ici pour faire des choses importantes. Nous remportons deux Ligas en deux ans. Pour moi cela est déjà incroyable. Mais nous ne pouvons pas nous reposer encore. La Coupe d'Europe sera, pour le Barça, la cerise sur le gâteau.

Oui, parce que les perdants personne ne s’en souvient...
Ainsi est la vie. Les champions écrivent l'histoire. Il ne servirait à rien si nous arrivons à la finale et que nous la perdons.

Qu'ils le disent aux joueurs qui ont perdus à Athènes...
Les échecs sont toujours très douloureux. J'ai vécu il y a peu notre élimination pour le mondial en ratant un penalty à la dernière seconde du match et je ne veux pas revivre une expérience similaire. Mais Dieu est celui qui connaît le destin.

Combien est-ce que tu as espéré pour arriver à une finale ainsi ?
Pour un petit african comme moi qui a joué sur des terrains de terre et s'est éreinté pour aller à un entraînement, c'est un peu inimaginable. J’ai espéré toute ma vie un moment ainsi et tout ce que je peux faire est de remercier Dieu pour me permettre de vivre des moments pareils.

Est-ce que cela te préoccupe qu'avec la Liga dans la poche il y ait un excès d'euphorie et de confiance dans l'équipe?
Non. Dans le vestiaire tout le monde sait qu'on doit être humble. Nous n’avons pas travaillé dur toute la saison pour tout jeter à la fin. On doit aller à cette finale en ne pensant qu’à la victoire.

Quel sera la clef de la finale ?
Jouer comme si c'était le dernier match de notre vie, lutter jusqu'à ce qu’on ait plus de forces. Et ne pas donner du repos au rival, les étouffer avec la pression.

Est-ce que tu t'imagines ce qui se passera si tu marques le but qui donne finalement la Coupe aux grandes oreilles au Barça ?
Je préfère m'imaginer ce qui se passera si nous gagnons le titre.

Et qu'est-ce que tu vois ?
Les rues pleines à craquer, la ville devenue folle, l’euphorie... Une folie collective.

Comme ce qui a été vécu après avoir remporté la Liga ?
Ce qui s’est passé avec la Liga est peut être un jeu d'enfants comparé à ce qui va arriver si nous gagnons la Champion’s. Je ne crois même pas nous puissions sortir de l'aéroport d'El Prat.

Pourquoi est-ce que cette année les célébrations dans le Camp Nou ont été plus contenues que la saison passée ?
Nous n'avons pas encore fini la saison. De plus j'étais celui qui devait faire plus attention pour éviter de me chauffer et de commettre des erreurs comme celles du passé.

Est-ce que le fait que David Villa se rapproche dans la course pour le Pichichi te préoccupe ?
Je ne regarde jamais derrière. Il y a Luca Toni devant moi, pour gagner le soulier d'or, c’est lui qui me préoccupe. Il est à cinq buts et il ne va pas être facile de le rattraper en deux matchs.

Est-ce que tu vas te réserver dans le match de samedi contre Séville pour être à cent pour cent lors de la finale à Paris ?
Non. Je ne pense jamais à me reposer. Le pire que je pourrais faire est de ne pas jouer. Je me distrais en jouant. J'ai besoin de m'amuser sur un terrain de jeu et non dans ma maison en suivant le match sur la télévision.

Qu'est-ce que il y a après la Coupe d’Europe ?
Continuer à gagner plus de Ligas et plus de Coupes d'Europe. L'ambition est toujours là. Ca te dévore à l'intérieur. Il est impossible de gagner tout et notre objectif est de se rapprocher au maximum de ce même défi.

Et est-ce qu'au niveau personnel il te reste encore quelque chose à améliorer ?
Beaucoup. J'ai toujours dans ma vie l'objectif de me développer année après année. La saison passée, j'ai marqué 28 buts et dans celle-ci, j'en ai déjà 32 à mon actif. Il me reste trois matchs encore pour continuer à ajouter des buts et à battre mes propres records. Mon ambition est de continuer à dépasser ces mêmes records.

Est-ce que nous te verrons l'année prochaine au Barça ?
Où est-ce que je vais être mieux qu'ici ?

Je le dis parce que quelques-uns sont obsédés pour te mettre l'affiche de transférable.
Le président Laporta, qui ne m'a jamais réussi, sait que je suis entre ses mains et que je ferai ce que le club considère le plus adéquat parce que je suis très reconnaissant envers le Barça et au président en particulier. Mais Laporta m'a toujours dit qu'il veut que je poursuive encore beaucoup d'années ici et je lui dis que le meilleur endroit pour moi est ici.

Est-ce qu'il sait qu'il y aura beaucoup de gens qui ne pourront pas aller à Paris et qui sont obligés de suivre le match depuis leur télévision ?
Oui. Les socios méritent tous d’être à Paris. Si je peux et si Dieu le veut, notre victoire leur sera dédiée du fond du coeur. Mais d'abord on doit la gagner cette coupe, et ce ne sera pas facile.


Traduction : www.fcbarcelonaclan.com
Source : www.Sport.es

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Mar 16 Mai - 17:31

Samuel Eto’o sera espagnol à partir de la saison 2007-08

Les démarches seront entamées à partir de février 2007, mais le processus est long et pourrait être retardé de deux ans ; toutefois, la gestion du Barça dans d'autres cas invite à penser que 6 mois suffiront. Ce qui est certain, c’est que Eto’o continuera au Barça en dépit des offres…

L'avant camerounais Samuel Eto’o entamera les démarches de nationalisation à partir de février 2007. Il ne peut pas l’être avant parce que le joueur est arrivé en Espagne en octobre 1996 et son premier contrat professionnel, il l'a précisément signé avec le real Madrid en février 1997. Il faut rappeler que la législation en vigueur indique qu'à partir de dix années en travaillant avec un contrat en Espagne, un étranger peut demander sa nationalisation. Et c'est ce que Samuel Eto’o va faire à partir de février de l'année prochaine pour évacuer une des trois places d’extracommunautaire qui sont actuellement bloquées par Ronaldinho et Márquez.

Toutefois, les démarches commenceront en février et cela ne veut pas dire qu'il l’obtienne le même mois, bien au contraire ! Dans des conditions normales, les démarches de nationalisation pourraient s'élargir jusqu'à deux ans. Toutefois, en connaissant les antécédents avec lesquels le club a traité les nationalisations, de Messi ou de Sylvinho, et le bon travail de l'ex directeur Alejandro Echevarría, tout cela laisse à croire que Eto’o pourrait disposer de sa nationalisation dans un délai de six à huit mois. Il pourrait donc commencer la saison 2007-08 comme communautaire, pas avant.

En tout cas, ce sont des nouvelles très bonnes pour le secrétariat technique du club parce que, dans un an, ils auront une place vide du contingent des trois étrangers dans l’équipe, ce pourquoi ils pourront suivre le marché à la recherche d'un homme qui peut occuper cette place avec de pleines garanties, puisque évidemment tant Márquez que Ronaldinho signalent qu’ils sont pour encore beaucoup d'années à Barcelone. Un autre qu'il continuera aussi à Barcelone, c’est Samuel Eto’o. Le camerounais veut rester dans l’équipe blaugrana, conscient qu'il est le meilleur tremplin actuellement pour tout professionnel et qu'aucun club ne peut lui garantir les possibilités d’être champion comme à Barcelone. Peut-être autres qu’ils lui offriraient davantage d'argent, comme Chelsea ou Milan, mais l’attaquant blaugrana a donné des ordres précis à son agent de rejeter toute offre.

Il est de même enchanté avec le nouveau défi que cela représentera la prochaine saison de partager vestiaire avec un des meilleurs joueurs du monde, le français Thierry Henry.

Traduction : www.fcbarcelonaclan.com
Source : SPORT

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KosovaEagle
Modo
Modo


Nombre de messages : 2023
Localisation : Albanie (Kosovë - Drenas)
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Ven 19 Mai - 19:47

19 Mai 2OO6
Eto'o a illuminé le Stade de France



L'avant-centre de Barcelone a marqué en finale de la Ligue des champions 2006 à Paris, comme il en rêvait. Son égalisation à la 76ème minute de jeu a grandement contribué à la victoire du Barça.

Avant même que le club catalan ne se hisse en demi-finale, son attaquant Samuel Eto'o s'imaginait déjà buteur au stade de France. « Je rêve de marquer à Paris », déclarait l'international camerounais début avril. Après avoir terrassé le Benfica Lisbonne en quart de finale, puis dompté le Milan AC en demi-finale avec Barcelone, l'artificier azulgrana a fait sauter le verrou de la défense d'Arsenal en marquant le premier des deux buts qui ont propulsé son équipe au sommet de l'Europe. Grâce à ce succès, il devient le premier footballeur de son pays à remporter la Champion's League en étant sur la pelouse.

Et il aura certainement encore l'occasion de rafler d'autres trophées avec le Barça. Car selon le journal Sport, Samuel Eto'o aurait dit à son agent de rejeter toute offre de club durant l'intersaison. Le Milan AC et Chelsea, qui sont très intéressés, doivent songer à aller faire leurs courses ailleurs. Visiblement, le buteur africain veut s'enraciner à Barcelone pour empiler les titres.

Eto'o, espagnol

Cela permettra peut être à Eto'o de devenir citoyen espagnol en fin 2007. Car il entamera les démarches pour sa nationalisation en février prochain. Même s'il est arrivé dans le royaume ibérique en octobre 1996, le Lion indomptable n'a signé son premier contrat professionnel qu'en février 1997 en faveur du Real Madrid. Or la législation en vigueur indique qu'à partir de dix années en travaillant avec un contrat en Espagne, un étranger peut demander la nationalisation. L'aboutissement de ce processus peut durer deux ans. Mais Samuel Eto'o Fils peut être espagnol bien avant. Grâce à la promptitude des dirigeants du Barça qui mettent en moyenne six à huit mois pour la nationalisation des joueurs. Les cas de l'Argentin Messi et du Brésilien Silvinho en sont les exemples. Eto'o espagnol, libèrera une place de joueur extracommunautaire au FC Barcelone.

www.FC-Barcelone.com

_________________
Kosova eshte gjaku im qe nuk falet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samuel Eto'O   Aujourd'hui à 15:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Samuel Eto'O
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interview de Samuel Eto'o qui revient sur l'OL
» Samuel Allegro (défenseur)
» Samuel Inkoom
» Sylvio Samuel toujours en forme !
» IronMan 2009: Victoire de Silvio Samuel !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Messi.fr : La web de Leo Lionel Messi :: Les Equipes :: Le Barça-
Sauter vers: